Economie

Quelle est la tendance des revenus de billetterie de Ligue 2 ?

Alors que la Ligue 1 profite de la modernisation des enceintes concernant l’organisation de l’Euro 2016 pour accroître ses recettes de billetterie, quelle est la situation en Ligue 2 ? L’antichambre de l’élite française peut-elle entrer dans une croissance durable des recettes matchday ? Ecofoot.fr fait un point sur la situation…

Il est toujours délicat de comparer les revenus de billetterie de la Ligue 2 d’une année sur l’autre. Contrairement à la Ligue 1 qui ne subit que trois modifications dans sa composition, la Ligue 2 est plus profondément bouleversée à chaque intersaison avec trois clubs descendant de L1 et trois formations montant de National. Au total, 30% de sa composition est chamboulée lors de chaque saison.

Néanmoins, malgré ce turnover plus important, les recettes de billetterie ont connu une certaine stagnation entre les saisons 2007-08 et 2013-14, augmentant de seulement 1,9 M€ durant cette période. Ainsi, sur l’ensemble de la saison 2013-14, les revenus de billetterie de Ligue 2 se sont élevés à hauteur de 21,850 M€. Un montant qui parait relativement faible par rapport aux clubs de Ligue 1 qui ont généré sur la même période 143,6 M€ de revenus. Les recettes de billetterie ne représentent que 10,4% des revenus opérationnels générés par les clubs de L2 sur l’exercice 2013-14.

En plus de présenter de faibles revenus, la répartition des recettes de billetterie est très hétérogène au sein du championnat. Ainsi, les cinq clubs ayant généré les plus importantes recettes – RC Lens, FC Metz, SM Caen, AS Nancy Lorraine, SCO Angers – totalisent plus de 56% des revenus de billetterie du championnat. A l’inverse, les 10 formations de Ligue 2 ayant généré les plus faibles recettes de billetterie ne représentent que 20% du montant total du championnat.

Quelles sont les perspectives pour les revenus de billetterie de Ligue 2 ?

Pourtant, les dirigeants de Ligue 2 ne restent pas inactifs concernant l’augmentation des recettes de billetterie au sein du championnat. La direction du Havre AC a notamment œuvré auprès des collectivités locales au cours des dernières années afin de bénéficier d’une nouvelle enceinte. Inauguré lors de la saison 2012-13, le Stade Océane n’apporte malheureusement pas la plus-value financière souhaitée.

revenus billetterie ligue 2 2013-14

Ainsi, malgré un outil moderne bénéficiant d’une capacité plus importante, le club du HAC n’est pas parvenu à dynamiser ses recettes de billetterie. Son affluence moyenne est restée similaire aux autres saisons, entraînant une stabilité des revenus de billetterie autour de 750 000 € par saison. En revanche, l’exploitation de cette nouvelle enceinte a généré un accroissement important des charges opérationnelles du club hors masse salariale. Sans embellie sportive, le Stade Océane constitue un fardeau financier plutôt qu’une véritable source de croissance économique pour le club normand.

revenus billetterie hac

Le principal problème du championnat réside dans son faible taux de remplissage. Ne parvenant jamais à dépasser la barre des 50% au cours des 7 derniers exercices, la Ligue 2 manque cruellement d’attractivité auprès des spectateurs. La présence d’un trop gros nombre de clubs professionnel dans une zone géographique, la qualité du spectacle proposée par le championnat ou encore des horaires inadaptés peuvent expliquer les faibles affluences du championnat.

Et les perspectives pour la saison 2014-15 ne sont pas reluisantes. Présentant actuellement un taux de remplissage de 36,5%, le championnat ne possède plus aucune locomotive avec les montées en Ligue 1 du FC Nantes, de l’AS Monaco et du RC Lens au cours des dernières années. D’après le budget prévisionnel établi par la LFP, les revenus de billetterie pour l’exercice en cours ne devraient pas excéder la barre des 15 M€. Une chute de 33% des recettes par rapport à la saison 2013-14 qui devrait nourrir de nouvelles pistes de réflexion au sein de la LFP et de l’UCPF afin de trouver des relais de croissance économique pour l’antichambre de la Ligue 1.

évolution revenus de billetterie de Ligue 2

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez4
Partagez42

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer