Economie

Quels sont les revenus de billetterie de Ligue 2 ?

Une semaine après avoir publié le classement de Ligue 1 de billetterie pour la saison 2012-13, Ecofoot.fr s’est intéressé cette fois-ci aux recettes de la Ligue 2. Certaines formations opèrent des choix stratégiques qui permettent une meilleure optimisation du revenu billetterie par spectateur. Une optimisation qui explique les écarts importants de revenus entre certains clubs. Explications…

A l’image de la Ligue 1, les revenus de billetterie de Ligue 2 dépendent essentiellement de la volumétrie des affluences et de la grille tarifaire appliquée. Ils sont également soumis à certaines charges prélevées à la source de leurs revenus de billetterie. Il s’agit principalement de la taxe sur les spectacles, des commissions prélevées par les opérateurs de billetterie en ligne ou encore d’un pourcentage de chiffre d’affaires prélevé par la mairie ou l’exploitant du stade servant à payer une partie du loyer.

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




affluences clubs ligue 2

Sans surprise, au niveau des volumétries de spectateurs, les clubs structurés pour la Ligue 1 figurent aux premiers rangs du classement. Les trois premières places du classement 2012-13 sont occupées par Lens, Nantes et Caen. Les trois formations jouissent d’une popularité conséquente associée à des enceintes pouvant accueillir des volumes importants.  Cependant, les parcours au sein des compétitions nationales jouent également un rôle déterminant. Alors que le FC Nantes possède la meilleure affluence du championnat de Ligue 2, le RC Lens parvient à figurer en tête des affluences globales grâce à sa bonne tenue en Coupe de France.

Le FC Nantes pointe en tête des revenus de billetterie

Si le RC Lens possède la meilleure affluence totale sur la saison 2012-13, c’est pourtant le FC Nantes qui engendre les plus gros revenus de billetterie. Les Canaris sont parvenus à générer 3,474 millions d’euros de revenus via cette source. Un chiffre qui placerait les Nantais au onzième rang de Ligue 1. Le RC Lens pointe au deuxième rang avec un revenu de 2,556 millions d’euros, soit plus de 900 000 € de retard sur le FC Nantes alors que le club artésien est parvenu à attirer 20 000 spectateurs supplémentaires.

Ces écarts entre affluence et revenus sont perceptibles à d’autres niveaux. Ainsi, le Dijon FCO culmine au cinquième rang des affluences totales sur la saison 2012-13 avec 165 449 spectateurs mais ne pointe qu’au treizième rang des revenus de billetterie avec seulement 526 000 € de recettes.

billetterie ligue 2 2012-13

Ces anomalies s’expliquent par les grilles tarifaires pratiquées par les différents clubs ainsi que la maitrise de la chaine de valeur. A ce jeu là, le SM Caen est le grand gagnant avec une excellente optimisation de ses revenus de billetterie. Le club normand parvient à générer 10,50€ de recettes par billet vendu alors que le club de Dijon ne récolte que 3,18€ par spectateur. Une différence très importante qui accentue les écarts de revenus.

Si les différents clubs possèdent une maitrise de la plupart des charges portant sur la billetterie, certains paramètres échappent à leur contrôle. C’est notamment le cas de la taxe sur les réunions sportives qui fait office de TVA dans le cadre de la billetterie. Le taux de cette taxe est fixé à 8% par la loi. Cependant, les conseils municipaux peuvent décider de l’exonérer ou au contraire, d’appliquer une majoration pouvant aller jusqu’à 12%. Dans le cas des municipalités en difficulté financière, certains élus n’hésitent pas à favoriser les rentrées fiscales en ajustant ce taux peu connu du grand public…

recettes par billet vendu ligue 2

Google Plus

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer