Economie

Les revenus de sponsoring maillot ne cessent de progresser en Europe

D’après une étude publiée par l’agence Repucom, les revenus de sponsoring maillot ont progressé de 20% lors de la saison 2014-15 au sein de six marchés clés du football européen. Une hausse qui s’explique notamment par un investissement massif opéré par les sociétés étrangères. Explications…

Si l’Europe est engluée depuis plusieurs années dans une profonde crise économique dont la prochaine étape pourrait être la déflation, le marché du sponsoring maillot du football européen résiste très bien à cette conjoncture maussade. En effet, d’après une étude délivrée par Repucom, ce marché a enregistré 687 M€ de revenus au sein des championnats de Premier League, Bundesliga, Liga BBVA, Ligue 1, Serie A et Eredivisie. Cela constitue une progression de 20% par rapport à la saison 2013-14 où les différents clubs européens avaient alors généré un revenu de 570 M€.

Cette hausse est expliquée par les investissements massifs opérés par les entreprises étrangères. Ainsi, les sociétés provenant des Emirats Arabes Unis et du Qatar ont ainsi investi près de 160 M€ dans le sponsoring du football européen. Leaders pendant de longues années sur ce secteur, les entreprises allemandes n’ont dépensé que 112 M€ au cours de la saison 2014-15.

La Liga BBVA est le championnat qui reçoit le plus d’investissements en provenance de compagnies étrangères, correspondant à 86% des revenus de sponsoring maillot enregistrés par le championnat. Le Real Madrid et le FC Barcelone ont ouvert la voix avec des contrats signés respectivement avec Fly Emirates et Qatar Airways. Mais désormais, le phénomène touche une grande majorité des clubs du championnat : la Real Sociedad a notamment conclu un partenariat de sponsoring maillot avec la société chinoise Qbao.

La Premier League domine le marché européen du sponsoring maillot

Sans surprise, la Premier League se situe au premier rang des recettes de sponsoring maillot avec 213 M€ de revenus enregistrés. En plus d’occuper la première place, le championnat anglais a également connu la plus forte progression de revenus entre les exercices 2013-14 et 2014-15 (+36%). Le championnat doit cette hausse à l’entrée en vigueur du contrat signé entre Manchester United et Chevrolet. En moyenne, chaque club de Premier League perçoit 10,650 M€ de recettes de sponsoring maillot.

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot
  • Bénéficier de nos meilleurs contenus au format magazine
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • Derrière la Premier League, la Bundesliga parvient à devancer la Liga BBVA avec un revenu de 139 M€. Le championnat allemand bénéficie notamment d’un marché intérieur fort où les entreprises allemandes ont traditionnellement beaucoup investi en sponsoring maillot dans les clubs du pays. Néanmoins, le championnat allemand enregistre un taux de croissance bien inférieur à celui de la Liga BBVA (+9% vs +30%). Avec 113 M€ de recettes, la Liga pourrait rapidement détrôner la Bundesliga de sa deuxième place.

    sponsoring maillot 2014-15

    La Ligue 1 occupe le 4ème rang du classement avec des recettes à hauteur de 96 M€. Néanmoins, le championnat français affiche une croissance moins vigoureuse que la Serie A (+13% vs +21%). Le championnat italien pourrait alors rapidement récupérer la 4ème position d’autant que la compétition transalpine possède une longueur d’avance sur son homologue français en matière d’internationalisation. Une donnée qui n’est cependant pas encore perceptible dans les revenus de sponsoring car la L1 perçoit 68% de ses revenus en provenance d’entreprises étrangères contre seulement 47% pour la Serie A.

    Enfin, le championnat néerlandais d’Eredivisie est le seul élément de l’étude à avoir connu une baisse de ses revenus de sponsoring par rapport à la saison 2013-14. Une diminution des revenus de 5% qui place désormais le championnat néerlandais derrière la MLS en matière de recettes de sponsoring maillot (42 M€ vs 45 M€). Néanmoins, la MLS possède plus de clubs que l’Eredivisie ce qui permet au championnat néerlandais de récupérer sa position au revenu moyen par club. Une diminution des revenus de sponsoring qui est symbolisée par l’Ajax Amsterdam : percevant 12 M€ par saison de la part de son partenaire Aegon, le club amstellodamois n’est pas parvenu à trouver un partenaire capable de débourser une telle somme. La direction s’est alors résignée à conclure un deal avec Ziggo à hauteur de 8 M€ par saison.

    Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer