Economie

Quels sont les revenus 2015-16 de sponsoring maillot de Liga BBVA ?

Alors que la Liga BBVA cherche à accroître sa notoriété internationale afin de pouvoir concurrencer à terme la Premier League sur le terrain financier, le championnat espagnol possède toujours un retard conséquent concernant la génération de revenus via les accords principaux de sponsoring maillot…

Les efforts réalisés par les différents acteurs de Liga BBVA afin de rattraper le retard d’internationalisation du championnat ibérique par rapport à son rival anglais sont indéniables. Après avoir réaménagé ses horaires de match afin de créer un créneau permettant une diffusion en prime-time sur les marchés asiatiques, les différents clubs ont multiplié les tournées estivales en Asie pour exposer au mieux leur marque à un nouveau public.

Des mesures qui commencent à payer car la Liga BBVA reçoit de plus en plus de capitaux en provenance d’Asie. D’après une récente étude relayée notamment par AS, les sociétés chinoises ont investi 100 M€ dans les clubs de Liga BBVA au cours de l’année civile 2015 en apports capitalistiques ou accords de sponsoring.

L’ouverture vers l’international pratiquée par la Liga BBVA est notamment visible au niveau des accords principaux de sponsoring maillot. Ainsi, seulement 7 clubs du championnat ibérique 2015-16 possèdent encore une firme espagnole comme sponsor maillot principal. Et le premier de la hiérarchie en termes de flux financier ne se classe qu’au 5ème rang général : il s’agit de l’Athletic Bilbao qui perçoit 2,5 M€ par saison de la part de son partenaire Kutxabank (hors accord de rénovation de stade). La Chine est désormais la deuxième nation la mieux représentée avec trois accords de sponsoring maillot (RCD Espanyol, Real Sociedad, Rayo Vallecano).

Si l’internationalisation du championnat ibérique dope la croissance économique de la Liga BBVA, la compétition espagnole possède néanmoins toujours un retard conséquent sur la Premier League. Alors que le championnat anglais génère plus de 240 M£ de recettes de sponsoring maillot lors de cette saison 2015-16, la Liga BBVA ne parvient pas à franchir la barre des 100 M€.

Alors qu’ils représentent plus de 67% des revenus de sponsoring maillot du championnat, les locomotives de Liga BBVA – FC Barcelone et Real Madrid – ne parviennent pas pour le moment à suivre le rythme de croissance des meilleurs clubs anglais. Manchester United génère à lui seul la quasi-intégralité des revenus combinés des deux poids lourds de Liga BBVA via son accord avec Chevrolet. Néanmoins, la donne pourrait évoluer à partir de la saison prochaine car le FC Barcelone est en plein processus de renégociation de son contrat commercial avec Qatar Airways.

Enfin, les recettes de sponsoring maillot de Liga BBVA sont pénalisées par les clubs n’étant toujours pas parvenus à conclure un accord en cette saison 2015-16. Quatre acteurs se retrouvent dans cette position – Malaga CF, Real Betis, Sevilla FC, Valencia CF – dont deux clubs disputant la C1. Pour remédier à ce problème, le club de Valencia CF a décidé de restructurer intégralement son service sponsoring afin de trouver au plus vite un partenaire capable d’investir 10 M€ par saison pour occuper l’emplacement central de son maillot. Pour cela, le club a notamment recruté Miguel Bertran, ancien responsable sponsoring du FC Barcelone. Valencia CF a également ouvert dernièrement des locaux à Singapour afin d’exposer plus facilement sa marque sur les marchés asiatiques. Valencia CF est prêt à disputer intégralement une deuxième saison sans sponsor pour trouver un partenaire capable de répondre à ses exigences financières…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 


Source photo à la Une : © FC Barcelona (Facebook)

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez7
Partagez13

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer