Marketing

River Plate veut conquérir les fans japonais

A l’image des grands clubs européens, la direction de River Plate souhaite profiter de son titre continental en Copa Libertadores pour accélérer sa stratégie d’internationalisation. Et aucun élément n’est laissé au hasard au sein de la cellule marketing afin de conquérir de nouvelles régions. Explications…

Comme la tradition l’y oblige, le club argentin de River Plate se rendra en début de semaine au Japon pour affronter le champion en titre du pays Gamba Osaka au sein de son enceinte le 11 août prochain dans le cadre de la Copa Suruga Bank.

Cette compétition officielle, qui a vu le jour sous sa forme actuelle en 2008, oppose chaque année le champion du Japon au vainqueur de la Copa Libertadores. Elle est organisée communément par la fédération japonaise de football et le CONMEBOL. Elle se dispute chaque saison au Japon, dans l’enceinte du champion en titre.

Cette initiative a pour but de promouvoir le football latino-américain au Japon et inversement. Elle est prise très sérieusement par les clubs disputant cette compétition, servant de vitrine internationale au sein de marchés importants. Elle n’est également pas dénuée de tout intérêt financier : le vainqueur reçoit une dotation de 200 000 $ alors que le perdant perçoit 70 000 $.

river plate marketing japon

Le nom des joueurs de River Plate seront écrits en japonais lors de la rencontre face à Gamba Osaka

Alors que la nouvelle direction de River Plate, menée par Rodolfo D’Onofrio, a fait de l’internationalisation du club un pilier essentiel de sa réussite financière et sportive, cette dernière ne laisse rien au hasard quand il s’agit de disputer une rencontre à l’étranger. Pour cette affiche face au Gamba Osaka, la direction marketing a décidé de produire des maillots avec le nom des joueurs inscrit en langue japonaise. Une idée qui permettra aux joueurs de Marcelo Gallardo d’être plus facilement reconnus par les spectateurs japonais. Les fans japonais de football apprécieront très certainement cette initiative qui n’est pas toujours adoptée par les clubs européens lors de leurs tournées estivales au pays du Soleil Levant.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer