Economie

L’UEFA distribue de nouvelles sanctions à 6 clubs européens

Alors que le fair-play financier a connu quelques ajustements cet été, permettant à des clubs changeant d’actionnaire d’obtenir une liberté financière un peu plus large à condition de présenter un business plan cohérent sur plusieurs saisons, certaines formations ont toujours des difficultés à se conformer aux règles. L’UEFA vient de publier une nouvelle liste de sanctions…

Le non-respect des règles du fair-play financier pourrait coûter très cher à 6 clubs européens. Le CFCB – Club Financial Control Body – a détecté des anomalies comptables lors de l’exercice 2014-15 conduisant à de lourdes infractions d’après le règlement imposé par l’UEFA. Des infractions qui concernent notamment des retards de paiement de salaires. En plus de recevoir une amende, la plupart des clubs ont jusqu’au 31 janvier 2016 pour régler leurs problèmes. Si, lors du nouvel examen, la situation n’a pas évolué, ils risquent une exclusion importante des compétitions européennes. Voici le détail des sanctions prononcées par l’UEFA :

  • ASA 2013 Târgu Mureş (Roumanie)

L’ancien adversaire de l’AS Saint-Etienne en Europa League pourrait ne plus connaître cette compétition durant de longues saisons. Le club est temporairement exclu des trois prochaines éditions des compétitions organisées par l’UEFA (2016-17, 2017-18, 2018-19), à moins que le club soit en mesure de prouver le versement de salaires impayés avec le 31 janvier 2016. Le club a également reçu une amende de 50 000 €.

  • FC Astra Giurgiu (Roumanie)

Le tombeur de l’Olympique Lyonnais lors de la saison 2014-15 vit également une situation compliquée. L’Astra est également exclu temporairement des trois prochaines éditions des compétitions européennes organisées par l’UEFA (2016-17, 2017-18, 2018-19) à moins qu’il soit en mesure de prouver le versement des salaires impayés avant le 31 janvier 2016. Le club a écopé d’une amende de 80 000 €.

  • FC Dnipro Dnipropetrovsk (Ukraine)

Le finaliste malheureux de la dernière édition de l’Europa League connait des temps difficiles sur le plan financier. Le club ukrainien est temporairement exclu des trois prochaines éditions des compétitions européennes (2016-17, 2017-18, 2018-19) à moins qu’il soit en mesure de prouver le versement des salaires impayés avant le 31 janvier 2016. Le club a également reçu une amende atteignant 100 000 €.

  • FC Botoşani (Roumanie)

Le club a reçu une amende de 15 000 €. Aucune information complémentaire n’a été divulguée par l’UEFA.

  • İnter Bakı PİK (Azerbaïdjan)

Le club azéri est exclu des trois prochaines éditions des compétitions européennes (2016-17, 2017-18 et 2018-19) à moins qu’il soit en mesure de prouver le versement des salaires impayés avant le 31 janvier 2016. Le club a également reçu une amende de 50 000 €.

  • SC Braga (Portugal)

Les sanctions n’ont pas uniquement concerné les clubs de l’Europe de l’Est. La formation de Liga Nos, ex-adversaire de l’OM en Europa League cette saison, a été condamnée à payer une amende de 20 000€. En revanche, aucune indication supplémentaire n’a été divulguée par l’UEFA.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 


Source photo à la Une : © FC Dnipro (Facebook)

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer