Economie

Le scandale de la FIFA peut-il affecter Nike ?

L’enquête menée au sujet de la FIFA par la justice américaine pourrait impliquer de nouveaux acteurs dont certains sponsors de fédérations. D’après certains rapports rendus publics, l’équipementier Nike pourrait être impliqué dans un vaste réseau de pots-de-vin permettant à une agence de marketing de maintenir ses droits tout en facilitant l’organisation de la Coupe du Monde 2014 au Brésil. Explications…

Officiellement, le nom de la firme Nike n’apparait dans aucun document judiciaire de l’enquête américaine ouverte à l’encontre de la FIFA. Néanmoins, de fortes présomptions pèsent sur l’équipementier américain. En effet, selon un rapport rendu public, « un équipementier » travaillant avec la Fédération Brésilienne aurait participé à des opérations financières donnant lieu à des soupçons de rétro-commissions ou encore à des pots-de-vins.

L’affaire remonte à 1996 au moment où Nike signe un contrat équipementier de 10 ans avec la Fédération Brésilienne de Football (CBF). A l’époque, la marque américaine avait dû débourser la somme record de 160 millions de dollars pour remporter le deal. Néanmoins, cette somme n’aurait pas suffi à elle-seule pour remporter l’appel d’offres.

accord nike cbf équipementier

En 1996, Nike aurait officiellement déboursé 160 M$ pour signer un accord de 10 ans avec la fédération brésilienne

Selon les informations révélées dans les rapports d’enquêtes, Nike aurait également versé une somme non-rendue publique de 40 millions de dollars à l’agence de marketing sportif brésilien, Traffic. Entre 1996 et 1999, Nike aurait payé 30 millions de dollars à l’agence via un compte bancaire situé en Suisse. Un élément qui a éveillé les soupçons de la justice américaine.

Nike nie toute implication dans un scandale de corruption

D’après les éléments rapportés par la justice américaine, cet argent récolté par l’agence Traffic servait à corrompre des représentants de la CBF ainsi que certains membres de la FIFA. Un circuit financier qui permettait à Traffic de maintenir ses positions stratégiques au sein du marché brésilien tout en aidant le Brésil à bien se faire voir avant la désignation du pays hôte concernant le Mondial 2014.

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder en avant-première, sans publicité, au format magazine et en version enrichie à nos meilleures interviews
  • Bénéficier de certaines exclusivités
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • L’équipementier américain Nike nie toute implication dans un scandale de corruption et montre sa bonne foi en affirmant collaborer avec la justice américaine au sein de cette enquête. « Comme tous les fans du monde entier, nous sommes attachés avec passion au jeu et nous suivons avec attention les sérieuses accusations émises à l’encontre de la FIFA. Nike croit en l’éthique et le fair-play au sein du monde des affaires et du sport et s’oppose fermement à toute forme de corruption. Nous avons coopérer et nous continuerons à le faire avec les autorités. Les documents judiciaires ne révèlent aucune implication criminelle de Nike. Il n’y a aucune affirmation indiquant qu’un employé de Nike était au courant ou participait délibérément à un schéma financier menant à des pots-de-vin » a alors déclaré un porte-parole de Nike devant l’ampleur prise par cette affaire.

    Si Nike n’est aujourd’hui pas inquiété par la justice d’après les éléments rapportés par l’enquête, cette histoire pourrait néanmoins avoir des conséquences fâcheuses pour l’image de marque de l’équipementier. Seule une coopération étroite auprès des autorités pourrait aider la firme à redorer son image. Une coopération qui pourrait néanmoins inquiéter certains dirigeants de la fédération brésilienne de football…

    Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer