Stratégie

La Segunda Liga portugaise répondra-t-elle aux exigences de son nouveau sponsor chinois ?

Alors que la deuxième division portugaise a surpris le grand public en officialisant en début de semaine dernière la signature d’un accord de sponsoring titre avec une firme chinoise, cette dernière a commencé à énumérer quelques requêtes qui ne plaisent pas vraiment à certains acteurs du football professionnel portugais. Explications…

La deuxième division portugaise va-t-elle se transformer en terrain d’expérimentation permettant aux jeunes joueurs formés en Chine d’intégrer le football européen ? La question mérite d’être posée après avoir lu les exigences manifestées par le nouveau sponsor titre du championnat de Segunda Liga, le fabricant chinois d’ampoules LED Ledman.

Alors que la Segunda Liga sera rebaptisée Ledman Proliga à partir de la saison prochaine, la société chinoise ne devrait pas uniquement se contenter d’un changement de nom de la compétition ou encore d’espaces de visibilité. L’entreprise a déjà manifesté sa volonté de faire venir au sein du championnat à partir de la saison prochaine 10 jeunes talents provenant des académies chinoises afin qu’ils puissent faire leurs preuves dans cette compétition. Ledman aimerait intégrer les éléments dans les meilleures écuries de la deuxième division portugaise tout en imposant un certain temps de jeu aux clubs.

Face à cette demande, le syndicat des joueurs professionnels portugais s’est clairement indigné et a exigé un refus catégorique de la ligue portugaise d’accéder à cette requête. Alors que le patron du football professionnel portugais, Pedro Proença, n’a pas immédiatement réagi ; l’ampleur de la polémique l’a contraint à négocier les termes contractuelles avec Ledman. Au final, les 10 talents chinois rejoindront bien la deuxième division portugaise mais l’intégration des jeunes joueurs sera décidée au niveau de la ligue et aucun impératif de temps de jeu ne sera fixé aux clubs accueillant les joueurs. L’intégration de trois jeunes coachs chinois au sein des staffs techniques des formations lusitaniennes est également maintenue.

« La Ligue portugaise est ouverte à aider le football chinois dans le développement de jeunes joueurs. Cela répond notamment au nouvel objectif de la Proliga qui consiste à promouvoir les jeunes talents » a alors indiqué la ligue portugaise dans un communiqué. Via cet accord conclu avec Ledman, les échanges devraient donc se multiplier à l’avenir entre la deuxième division portugaise et les différentes académies chinoises.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 


Source photo à la Une : © Gil Vicente Futebol Clube (Facebook)

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer