Stratégie

Combien de nations européennes disputeront le Mondial 2018 ?

Alors que les phases éliminatoires ont démarré au sein de certaines zones et que le calendrier du Mondial est prêt, l’UEFA ne sait toujours pas le nombre de représentants qu’elle pourra envoyer pour disputer la Coupe du Monde 2018. Le conflit ouvert opposant Platini à Blatter pourrait nuire aux intérêts de l’UEFA. Explications…

Alors que la zone asiatique, dirigée par l’AFC, a déjà entamé sa phase qualificative pour le Mondial 2018 disputé en Russie, certaines confédérations ne connaissent toujours pas le nombre de places qui leurs seront octroyées pour cette Coupe du Monde. Et c’est notamment le cas de l’UEFA qui milite pour la présence de 14 sélections européennes lors du tournoi final.

Alors que l’Europe ne possédait que 13 nations qualifiées pour le Mondial Brésilien, l’UEFA exige actuellement une place supplémentaire pour la prochaine Coupe du Monde en raison de la qualification directe de la Russie en tant que pays hôte. Si l’UEFA obtient sa place supplémentaire, elle n’aura alors pas besoin de changer sa formule des éliminatoires.

Selon Michel Platini, président de l’UEFA, la décision concernant la requête émise par l’UEFA n’est pas pour tout de suite. « Pour les places par confédérations pour le Mondial, Blatter organisera un comité exécutif après le congrès » a alors déclaré le président de l’UEFA. Ainsi, aucune décision ne devrait être prise avant l’élection du prochain président de la FIFA.

Néanmoins, si Sepp Blatter est réélu à la tête de l’institution, l’Europe a très peu de chances d’obtenir une place qualificative supplémentaire pour le tournoi organisé en Russie. Alors que les sélections sous l’égide de l’UEFA occupent 19 des 31 premières nations du classement FIFA, le conflit opposant le président sortant de la FIFA et Michel Platini pourrait jouer en défaveur des sélections européennes.

Récemment, Sepp Blatter s’est d’ailleurs exprimé à l’encontre des sélections européennes. Ce dernier estimait qu’elles étaient trop représentées lors des tournois finaux par rapport aux sélections africaines ou encore asiatiques. Michel Platini avait alors répondu au président de la FIFA en proposant en fin d’année 2013 l’organisation d’un Mondial à 40 sélections au lieu des 32 nations présentes actuellement. « Au lieu de supprimer des places à l’Europe, l’élargissement de la compétition permettrait d’octroyer deux places supplémentaires à l’Afrique, deux places à l’Asie, deux places aux Amériques, une place à l’Océanie et une place supplémentaire à l’Europe » avait ainsi indiqué le président de l’UEFA.

Michel Platini

Michel Platini souhaitait élargir le nombre de sélections qualifiées pour le Mondial 2018.

Malheureusement, la proposition effectuée par Michel Platini n’a pas été retenue par la FIFA. Ainsi, l’UEFA a de fortes chances d’attribuer une place de moins aux sélections européennes à l’issue des éliminatoires pour le Mondial 2018…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer