Economie

La Serie A enregistre de lourdes pertes financières

pertes financières serie a

La Gazzetta dello Sport tire la sonnette d’alarme aujourd’hui en publiant en Une le montant du déficit accumulé par le championnat de Serie A lors de l’exercice 2014-15. Une majorité de clubs transalpins ont affiché un résultat net déficitaire alors que le club de Parma FC a déposé le bilan en fin de saison dernière. Explications…

Alors que la Serie A traverse une véritable crise sportive sur la scène européenne en pointant au 4ème rang des coefficients UEFA, la situation financière n’est guère reluisante. D’après les informations divulguées aujourd’hui dans La Gazzetta dello Sport, l’élite du football italien a accumulé plus de 365 M€ de pertes financières lors de l’exercice 2014-15. Un chiffre qui a connu une forte hausse par rapport à l’exercice précédent au sein duquel le championnat n’avait accusé « que » 220 M€ de pertes. Et le montant évoqué par le quotidien italien ne tient pas compte de la faillite du club de Parma FC, actée en fin de saison dernière.

Si la Serie A ne connait aucun effondrement de ses revenus, elle enregistre actuellement une croissance molle de ses recettes. Le championnat transalpin affiche une hausse de 2% de ses recettes entre 2013-14 et 2014-15. Une progression qui correspond à une quarantaine de millions d’euros, permettant à la Serie A de désormais atteindre la somme de 1,84 milliard d’euros de recettes. Néanmoins, le championnat ne parvient toujours pas à dépasser le cap symbolique des 2 milliards d’euros. Une étape qui a été franchie depuis déjà de nombreuses années par la Premier League et qui vient également d’être dépassée par la Bundesliga et la Liga BBVA.

Outre la faible progression des recettes, une majorité des clubs italiens n’ont réalisé aucun aménagement de leurs structures de coûts, vivant encore à l’époque du mécénat. Ainsi, 12 clubs sur 19 affichent un résultat net déficitaire au cours du dernier exercice présenté. Et les cas les plus inquiétants se situent au niveau des grands clubs qui affichent des pertes très importantes.

Néanmoins, il convient de nuancer les chiffres présentés par la Gazzetta. Si la majorité des éléments correspondent aux bilans financiers récemment dévoilés par les clubs, ce n’est le cas pour la totalité des formations de Serie A. Ainsi, un déficit supérieur à 140 M€ a été retenu pour l’Inter. Or, d’après les chiffres récemment divulgués par la direction du club milanais, ce montant correspondrait plutôt au déficit opérationnel. Il ne prendrait alors pas en compte un résultat financier net positif de l’ordre de 69 M€, lié à une manipulation comptable réalisée à propos des recettes commerciales du club. En réalité, le club milanais affiche une meilleure forme comptable avec des pertes nettes qui culminent « seulement » à 74 M€…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer