Economie

Jean-Louis Triaud fait le point sur la situation des Girondins de Bordeaux

Invité du petit-déjeuner Objectif Aquitaine organisé par le journal La Tribune en début de semaine, le président Jean-Louis Triaud est revenu sur la situation des Girondins de Bordeaux en donnant quelques précisions sur la gestion financière du club. Explications…

Quelles sont les ambitions actuelles des Girondins de Bordeaux ? Cette question, régulièrement posée par les supporters, n’est pas facile à répondre pour un club qui a connu un passé-récent glorieux avec notamment le titre de champion de France obtenu lors de la saison 2008-09 ou encore un quart de finale de Ligue des Champions disputé la saison suivante.

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Au cours d’un entretien accordé à nos confrères de La Tribune, Jean-Louis Triaud n’a pas forcément éludé la question sans non plus y répondre franchement. « Nous sommes un club connu en Europe. On ne gagnera jamais la Ligue des Champions, la Ligue Europa peut-être, mais on ne sera jamais dans le concert des 10/15 plus grands clubs européens » a alors indiqué le dirigeant bordelais.

Avec un budget de 65 M€ présenté cet été à la DNCG, les Girondins de Bordeaux ont projeté cette saison un classement final aux alentours de la 7ème place. Une estimation qui est conforme aux moyens financiers mis à disposition d’une formation qui possède le 7ème budget du championnat de France. Malgré la livraison du nouveau stade avec des recettes de billetterie supplémentaires – Triaud espère atteindre la barre des 18 M€ de revenus en provenance de cette source en cette saison 2015-16 – les Girondins ne basculeront pas dans une nouvelle sphère financière. Cette somme permettra tout au plus de réduire le déficit de fonctionnement du club, se situant entre 7 et 8 M€ lors des dernières saisons.

Jean-Louis Triaud a également indiqué qu’il souhaitait à l’avenir s’appuyer plus fortement sur le centre de formation du club plutôt que de recruter à l’extérieur en déboursant de lourdes indemnités de transferts. « Cela nous revient moins cher de recruter dans nos centres de formation car il n’y a pas les indemnités de rupture liées au recrutement de joueurs auprès d’autres clubs. Le centre de formation nous coûte 4 à 5 M€ par an » a ainsi expliqué le dirigeant bordelais.

Le président des Girondins est également revenu sur la politique commerciale du club et notamment les liens étroits construits année après année entre le monde viticole bordelais et la formation girondine. « Les partenaires représentent 10 à 20 % de notre budget. Au niveau régional, nous avons 700 sponsors, 15 % de partenaires locaux sont issus du vin, ce qui représente sur ce montant de 10 M€ quelque 1,5 M€ pour la viticulture » a ainsi expliqué Jean-Louis Triaud.

hausse revenus nouveau stade bordeaux

Malgré la hausse de revenus générée par le nouveau stade, les Girondins de Bordeaux ne bénéficieront pas de moyens supplémentaires dans l’immédiat

Enfin, Jean-Louis Triaud a balayé la possibilité d’une entrée en bourse d’une partie du capital des Girondins afin de développer ses moyens financiers. « La cotation en bourse, pour un club, c’est super, mais ça n’a aucun intérêt pour un investisseur » a ainsi rétorqué le président des Girondins. Une affirmation qui maintient l’hypothèse d’un désengagement de M6, actionnaire majoritaire du club, en cas d’offre de rachat sérieuse. Avec une partie du capital social coté en bourse, toute transaction ou cession du club devient alors plus délicate…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer