Economie

Le SM Caen engrange d’importants profits

bilan financier stade malherbe de caen

Alors que le SM Caen a connu une très belle saison sur le plan sportif lors du dernier exercice, cette progression dans la hiérarchie a également permis au club normand d’enregistrer un bilan financier largement positif. Eclairage sur Ecofoot.fr…

La SASP Stade Malherbe de Caen a retrouvé le chemin des profits au cours du dernier exercice ! Après avoir supporté un résultat net déficitaire à hauteur de 0,844 M€ en 2013-14 et 0,147 M€ en 2014-15 ; le club normand a affiché un résultat dans le vert en 2015-16.

Outre le retour à l’équilibre, la direction du club normand a bien fait les choses en enregistrant un très haut niveau de profits pour le secteur. En effet, le SM Caen a ainsi affiché un résultat net positif à hauteur de 5,073 M€, effaçant largement les petits déficits rencontrés au cours des derniers exercices !

Ce très bon bilan s’appuie dans un premier temps sur une hausse des revenus hors transferts. La SASP Stade Malherbe de Caen a ainsi enregistré des recettes à hauteur de 34,753 M€ en 2015-16. Ce montant est en progression de plus de 17% par rapport au dernier exercice.

Evidemment, l’excellent classement obtenu par le club la saison dernière a lourdement contribué à cette hausse de revenus. Le SM Caen a ainsi encaissé plus de 4 M€ de revenus supplémentaires en provenance des droits TV. Au niveau des recettes commerciales, le club normand a également connu une hausse de ses revenus de merchandising de l’ordre de 0,3 M€.

Le SM Caen a eu besoin de recourir au marché des transferts pour équilibrer son bilan

Si la plupart des sources de revenus sont en hausse, le chiffre d’affaires hors transferts n’a toutefois pas suffi pour atteindre un résultat d’exploitation positif. En raison notamment d’une masse salariale importante (17,9 M€ de masse salariale plus 7,065 M€ de charges sociales et 0,959 M€ d’impôts, taxes et versements assimilés), le SM Caen affiche un résultat d’exploitation déficitaire de l’ordre de 5,386 M€.

Pour corriger ce résultat négatif et engendrer d’importants profits, le SM Caen a alors eu recours au marché des transferts et à la cession de joueurs. Le club normand a notamment perçu des produits exceptionnels sur opérations en capital à hauteur de 13,991 M€. Une large partie de cette somme (13,953 M€) provient de la vente de joueurs.

Ainsi, malgré une progression du chiffre d’affaires hors transferts, le club a tout de même eu besoin de procéder à des cessions sur le marché pour équilibrer son bilan. Le prochain exercice ne devrait pas déroger à cette règle avec notamment la comptabilisation de la cession d’Andy Delort aux Tigres de Monterrey. Une transaction qui n’avait néanmoins pas été planifiée au départ par le club normand.

NB : chiffres prenant en compte uniquement les activités de la SASP et n’intégrant pas l’association.

Source photo à la Une : Capture vidéo Twitter (SM Caen)

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer