Economie

Pourquoi Singha Beer mise sur le sponsoring footballistique ?

Après avoir lourdement investi dans le sponsoring sportif sur son marché local, le brasseur thaïlandais Singha Beer est parti à la conquête d’une notoriété internationale en misant sur la même stratégie. Une politique qui s’est avérée payante pour une entreprise qui compte à l’avenir intensifier ses investissements en sponsoring pour développer ses ventes. Explications…

En ouverture de l’événement Asia Sports Industry Awards & Conference qui se tenait en début de mois à Manille, Jaturon Zane Himathongkom, directeur marketing et stratégique de la société Singha Beer, a pris la parole pour expliquer les bienfaits du sponsoring sportif et footballistique sur son groupe. Alors qu’au départ, le brasseur cherchait des moyens efficaces pour communiquer sur sa marque tout en respectant la législation stricte en vigueur en Thaïlande concernant la publicité pour des produits alcoolisés, Singha Beer a ainsi décidé d’investir dans le sponsoring sportif local pour communiquer et développer ses parts de marché.

« Cela fait de nombreuses années que nous sponsorisons une multitude d’événements sportifs en Thaïlande dans le secteur footballistique, tennistique ou encore du golf » indique ainsi Jaturon Zane Himathongkom. Après avoir réussi à se construire une solide réputation sur le marché local autour du sport, Singha Beer a décidé d’adopter la même stratégie début 2010 concernant le développement de sa notoriété internationale.

Sans surprise, le brasseur a dans un premier temps été séduit par la Premier League. Championnat bénéficiant d’une très forte popularité en Thaïlande, les investissements opérés auprès des clubs anglais permettaient à la firme de travailler sa notoriété européenne tout en renforçant son exposition auprès de son marché local. Après un premier investissement aux côtés de Manchester City, Singha Beer est devenu par la suite la bière officielle de Manchester United et Chelsea FC. Ne pouvant se permettre de payer un emplacement de sponsoring maillot, le groupe s’est alors contenté d’encarts publicitaires dans les enceintes des deux géants de Premier League. Plus récemment, le groupe a également investi en Formule 1 auprès de l’équipe Red Bull Racing.

Si Jaturon Zane Himathongkom n’a pas souhaité communiqué autour du développement d’activités à l’international, ce dernier a tout de même donné quelques chiffres clés concernant l’augmentation de parts de marché du groupe en Thaïlande. Lors des 7 dernières années, le groupe est ainsi passé de 66 à 73% de parts de marché sur son territoire national. Marché estimé à 3,5 milliards de dollars, Singha Beer réalise donc chaque année 245 M$ de chiffre d’affaires additionnel en Thaïlande depuis la hausse significative de ses investissements en sponsoring sportif ! Jaturon Zane Himathongkom a confirmé que cette simple hausse couvrait largement les investissements en sponsoring sportif réalisés chaque année.

singha beer leicester fc

Singha Beer poursuit ses investissements en Premier League en signant dernièrement un contrat avec Leicester City à hauteur de 4,6 M£

Le dirigeant de Singha Beer a évoqué sa satisfaction à l’égard des investissements en sponsoring sportif réalisés par la firme. A l’avenir, la société devrait intensifier sa stratégie en nouant de nouveaux partenariats. Néanmoins, pour atteindre la rentabilité lors de ce type d’investissements, Jaturon Zane Himathongkom a rappelé qu’un engagement important de toute la société est nécessaire afin d’atteindre le succès.

Les propos tenus par Jaturon Zane Himathongkom font écho à la politique d’investissements opérés par la compagnie aérienne Fly Emirates. Grand acteur du sponsoring footballistique, la compagnie aérienne génèrerait 12 M€ de chiffre d’affaires additionnel pour chaque million d’euros investi dans le secteur d’après une étude menée par Gerardo Molina, expert en marketing sportif pour le cabinet Euromericas. Malgré des retours sur investissement très intéressants et une hausse globale du marché, certains clubs éprouvent de plus en plus de difficulté à vendre leur(s) espace(s) maillot. Actuellement, des clubs tels que Valencia CF, FC Porto ou encore l’AS Roma – participant à la Ligue des Champions – n’ont toujours pas trouvé de sponsor maillot principal pour la saison 2015-16…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer