Droits TV

Le Sporting Portugal va lancer sa chaine de TV

Un an après le lancement de Benfica TV, le rival lisboète du Sporting Portugal a décidé d’adopter la même stratégie en lançant sa propre chaine de télévision. Pourquoi les formations portugaises tiennent-elles tant à lancer leur propre chaine de TV ? Réponse sur Ecofoot.fr

En juillet dernier, la direction du Benfica Lisbonne créait une véritable révolution dans l’univers des droits TV sportifs. En désaccord avec Sport TV, diffuseur de la Liga Sagres au Portugal, le club de Benfica décidait de lancer sa propre chaine de TV qui diffuserait les rencontres à domicile de championnat. La direction du club a tenu son pari en parvenant à lancer sa chaine mi-juillet 2013, avant le début de saison du club.

Un an après ce lancement, le Sporting Portugal a décidé de calquer sa stratégie télévisuelle sur son voisin. La chaine sera lancée au 1er juillet 2014. Le club a mené un appel d’offres et a retenu la proposition de World Channels pour l’accompagner dans ce projet.

Cependant, le Sporting Portugal ne pourra diffuser dès cette saison les rencontres de son équipe A disputées à domicile. Le club possède un contrat le liant à Sport TV jusqu’à la saison 2016-17 et lui rapportant chaque saison aux alentours de 25 millions d’euros. Pour le moment, le club diffusera sur sa chaine les rencontres de l’équipe B ainsi que les rencontres à domicile disputées par l’équipe de handball et de futsal du club. Des reportages exclusifs concernant les joueurs de football du club seront également disponibles sur la chaine. Pour son lancement, le club prévoit la diffusion de six heures par jour de contenus originaux en semaine et  huit heures durant les week-ends.

Pourquoi les clubs de Liga Sagres lancent-ils leur propre chaine de TV ?

Le Sporting Portugal lance un test sur la viabilité économique de sa chaine avant d’éventuellement diffuser les rencontres de son équipe A. Néanmoins, ce lancement de chaine étonne du côté portugais. En effet, le Sporting Portugal bénéficie aujourd’hui du contrat de droits TV le plus lucratif du pays, devant le FC Porto. Selon certains spécialistes, la direction du Sporting Portugal tenterait un coup de bluff pour négocier au mieux ses prochains accords de droits TV avec Sport TV. Pour cette première année, l’opérateur Meo et Nos a accepté de débourser 2,2 millions d’euros pour diffuser la chaine de TV sur son bouquet lors de la saison 2014-15.

D’après la direction du Sporting Portugal, la volonté semble être beaucoup plus profonde qu’une simple opération de déstabilisation de Sport TV. En effet, le club veut imiter son voisin du Benfica qui a clairement réussi son lancement de chaine. Au bout d’un an d’exploitation, Benfica TV compte environ 300 000 abonnés. En plus de diffuser les rencontres à domicile du club, Benfica TV a diversifié ses programmes en retransmettant en exclusivité au Portugal certaines rencontres de Premier League. Un atout qui lui permet d’élargir son champ potentiel de souscripteurs. Sur la saison 2013-14, Benfica TV a enregistré un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros pour un résultat net tournant autour de 10 millions d’euros.

benfica tv

Au bout d’un an d’exploitation, la chaîne Benfica TV enregistre 300 000 abonnés.

Certes, le résultat enregistré est loin des 22 millions d’euros proposés par Sport TV à Benfica à l’aube de la saison 2013-14. Mais durant les premières saisons, Benfica TV inclut dans ses bilans les frais de lancement. De plus, la chaine compte largement augmenter son nombre d’abonnés. La direction espère dégager un résultat net supérieur à 20 millions d’euros à très court terme.

De plus, en lançant leurs propres chaines de TV, les clubs portugais échappent à une éventuelle mutualisation des droits TV au sein du championnat. Ce projet de mutualisation, défendu par la ligue portugaise, est ouvertement redouté par les grands clubs du pays. Lors de la saison 2012-13, le FC Porto, le Benfica Lisbonne et le Sporting Portugal ont perçu 90% du montant des droits TV du championnat. Cette situation est due à une négociation individuelle des droits. Afin de ne pas subir une contraction violente de cette source de revenus, les clubs portugais semblent prendre les devants en lançant leur propre média. Si Benfica a été le premier à se jeter à l’eau, le Sporting Portugal est sur le point de suivre le même exemple. Et la direction du FC Porto réfléchirait à un projet similaire…

Google Plus

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer