Economie

Le stade du Hainaut ne fait pas le plein

Inauguré il y a un peu plus d’un an, le nouveau stade de Valenciennes peine à faire le plein. Les dirigeants nordistes sont un peu déçus par le manque d’engouement de la ville envers le club.

Jean Raymond Legrand, président du VAFC, reconnait que le nouveau stade de Valenciennes fait rarement le plein. Il a été contredit cet après-midi avec la réception de l’OM et la splendide victoire de son équipe.

Mais il est vrai que le nouveau président de Valenciennes, arrivé en même temps que le nouveau stade, n’a pas tort sur ce sujet. Avec une affluence moyenne de 15373 spectateurs la saison dernière, le VAFC ne pointe qu’au 11ème rang des affluences moyennes. Or, le stade du Hainaut possède une capacité de 23 500 places. La plus grosse affluence du stade, avant la réception de l’OM cet après-midi, remontait à son inauguration face au Borussia Dortmund en juillet 2011 avec 22778 spectateurs.


Des affluences en baisse

Toujours avant la réception de l’OM, Valenciennes tourne à une moyenne de 13 100 spectateurs depuis le début de la saison soit le 13ème rang de Ligue 1. Les chiffres devraient remonter avec la réception des gros clubs. Mais justement, les dirigeants nordistes sont déçus que les Valenciennois sélectionnent leur match au lieu de prendre un abonnement à la saison.

Pourtant, le club nordiste applique une politique de prix agressive. Le prix moyen du billet est de 15 euros, soit 2,5 euros de moins que la moyenne nationale. Ce tarif bas s’explique également par la présence du kop des supporters dans les tribunes latérales, là où les autres clubs appliquent des tarifs élevés.

Jean Raymond Legrand

Jean Raymond Legrand, nouveau président du VAFC, n'est pas ravi des affluences du stade du Hainaut.

Valenciennes aimerait obtenir des recettes à hauteur de 5 millions d’euros par saison concernant la billetterie. Pour cette saison, les prévisions tourneront plutôt à hauteur de 3 millions d’euros, se basant sur les mêmes affluences que la saison passée.

Jean Raymond Legrand a conscience qu’avoir un stade neuf et beau ne suffit pas à attirer du monde. Il faut également aller chercher les spectateurs supplémentaires en organisant des événements promotionnels ou des animations commerciales. Des plans sont actuellement à l’étude.

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer