Stratégie

Le Stade Rennais a-t-il les moyens de s’offrir Yoann Gourcuff ?

A première vue, le recrutement de Yoann Gourcuff semble inabordable pour les finances du Stade Rennais. Pourtant, l’espoir existe du côté breton en comptant notamment sur un nouvel effort réalisé par la famille Pinault, toujours actionnaire majoritaire du club Rouge et Noir. Explications…

Le feuilleton Yoann Gourcuff aura animé l’intégralité du mercato estival 2015 et son épilogue n’a pas encore eu lieu. Pourtant, samedi dernier, en marge de la rencontre opposant l’OL au Stade Rennais, le conseiller du président du club breton Mikael Silvestre a indiqué aux micros de Canal Plus que la signature du joueur était en bonne voie. Une confession livrée avec une étonnante confiance alors que de nombreux rebondissements sont déjà intervenus à propos de ce dossier.

Mais le Stade Rennais a-t-il les moyens financiers de recruter un tel joueur ? Clairement, le club breton ne peut financer un tel transfert sans un nouvel effort réalisé par son actionnaire. Car, au cours des 5 dernières saisons, le club a subi quatre importantes pertes opérationnelles. Au total, le Stade Rennais a accusé un déficit opérationnel à hauteur de 22,8 M€ sur la période 2009-14.

Des pertes qui n’ont pas toujours été comblées par une balance positive des transferts. Le club a dû alors recourir à la puissance financière de son actionnaire pour maintenir les activités du club. A l’image de très nombreux clubs de Ligue 1, la charge salariale est clairement l’élément moteur du déséquilibre financier du club breton. Au cours de l’exercice 2013-14, la masse salariale du Stade Rennais a ainsi représenté près de 97% des revenus opérationnels du club !

Possédant actuellement 30 joueurs professionnels sous contrat pour ce début de saison 2015-16, le Stade Rennais cherche impérativement à dégraisser en trouvant une porte de sortie à certains gros salaires de l’effectif. Ainsi, l’international suédois Ola Toivonen, décevant depuis sa signature en Bretagne, a été prié de faire ses bagages. L’international sénégalais Cheik M’Bengue – qui a refusé de baisser son salaire contre une prolongation de contrat – a également été placé sur la liste des transferts. Le club est également parvenu à faire partir la semaine dernière Anders Konradsen, Ermir Lenjani et Christian Brüls.

Ces différents mouvements ont-ils pour conséquence de libérer une enveloppe salariale pour recruter Yoann Gourcuff ? Les sujets ne semblent pas être liés : le rapatriement de Yoann Gourcuff au Stade Rennais est aujourd’hui une réelle priorité pour la famille Pinault. Elle est prête à faire un gros effort pour revoir le joueur sous la tunique de son club formateur.

masse salariale stade rennais

Le Stade Rennais cherche à faire partir certains cadres dont Ola Toivonen afin de réduire sa masse salariale

De plus, la question salariale n’est sans doute pas une priorité pour l’ex meneur de jeu de l’Olympique Lyonnais. Ayant fait une croix à retrouver des prétentions salariales comparables à ses émoluments à Lyon, le joueur chercherait avant tout à retrouver sa pleine capacité physique avant de s’engager dans un projet de jeu emballant. Et le problème pourrait se situer plutôt à ce niveau pour le Stade Rennais, qui a manqué de cohérence ces dernières années en matière de politique sportive et qui ne peut offrir aucune garantie au joueur en cette saison 2015-16.

Le feuilleton Gourcuff n’en est plus à un rebondissement près…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer