Stratégie

Le Standard de Liège change de propriétaire

Mercredi dernier, le célèbre homme d’affaires et politique belge Roland Duchâtelet a officialisé la vente intégrale de ses parts dans le club du Standard de Liège à son vice-président, Bruno Venanzi. Une transaction qui semble ravir les supporters des Rouches qui n’ont pas toujours eu de bonnes relations avec Duchâtelet. Explications…

Roland Duchâtelet a passé la main mercredi dernier. Propriétaire depuis 2011 du Standard de Liège, il a décidé de revendre l’intégralité de ses parts à l’homme d’affaires belge Bruno Venanzi, propriétaire également de l’entreprise Lampiris (énergie) et déjà vice-président de Standard au cours des derniers mois. Ce dernier a racheté l’intégralité des parts de Roland Duchâtelet.

Dans une allocution prononcée lors de l’officialisation du rachat, Bruno Venanzi a fixé 5 piliers qui doivent permettre au Standard de retrouver rapidement le sommet de la hiérarchie nationale. Outre le renforcement de la politique de formation, le nouveau propriétaire qui prendra seul la présidence du club souhaite également se doter d’un nouveau stade plus moderne et imiter le modèle de Gand. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a également racheté tous les biens immobiliers appartenant à Duchâtelet se situant aux alentours de l’enceinte des Rouches.

Bruno Venanzi veut également une gouvernance plus transparente et il envisage de faire entre les supporters dans le capital du club d’ici 3 à 5 ans. Cependant, il ne peut mettre cette mesure en place immédiatement car il y a au préalable des procédures à établir avant de procéder à une telle opération. L’homme d’affaires belge compte également se doter en amont d’une charte des valeurs rédigée avec les supporters pour « fixer l’ADN du club ».

Roland Duchâtelet a-t-il réalisé une bonne opération financière ?

Un temps pressenti pour devenir actionnaire au RC Lens, les rumeurs de cession du Standard de Liège ont renforcé cette hypothèse au cours des derniers mois avant que ce dernier ne démente officiellement. Après avoir eu des relations tendues avec les supporters, son successeur Bruno Venanzi tente de jouer la carte de la séduction en présentant en plan ambitieux devant permettre au Standard de se classer régulièrement dans le top 3 tout en incluant les fans dans la gouvernance du club.

Concernant la revente du club, les termes de la transaction n’ont pas été divulgués publiquement. Néanmoins, les différents médias belges estiment que Roland Duchâtelet a cédé l’ensemble de ses parts pour une somme comprise entre 16 et 19 M€. A première vue, l’homme d’affaires belge n’a pas réalisé une très bonne affaire étant donné qu’il avait racheté le club à Luciano D’Onofrio en 2011 pour une somme de 32 M€.

Néanmoins, durant son passage à la tête des Rouches, Roland Duchâtelet a perçu de rondelettes sommes qui rentabilisent largement son investissement mais qui ont également contribué à son impopularité auprès des supporters. En tant que président, il aurait touché une somme de l’ordre de 6,8 M€ sur les quatre années à la tête du club d’après les informations communiquées par la presse belge.

roland duchatelet

Roland Duchâtelet a clairement réalisé une bonne affaire dans la cession du Standard.

Surtout, en 2013, Roland Duchâtelet a perçu des dividendes à hauteur de 20 M€ provenant directement des bénéfices réalisés par le club belge. Alors qu’il avait laissé entendre qu’il réinjecterait l’argent dans le club lors de sa revente, Roland Duchâtelet a plutôt été évasif à ce sujet lors de la conférence de presse. « Le Standard a généré des bénéfices durant des années. La façon dont on gère le club dépend de la puissance des actionnaires. Il y avait un excédent. Je n’ai pas d’autres commentaires à ce sujet » a alors déclaré le désormais ex-propriétaire du Standard.

Grâce à une gestion rigoureuse, Roland Duchâtelet montre qu’il est possible d’obtenir un retour sur investissement intéressant dans le secteur footballistique. Néanmoins, il a été obtenu au détriment de bonnes relations avec les supporters…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez4
Partagez3

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer