Stratégie

La stratégie d’internationalisation du FC Barcelone subit un couac

Alors que les dirigeants du FC Barcelone misent beaucoup sur une internationalisation du club en Asie Pacifique pour trouver de nouveaux relais de croissance, le club a dernièrement subi un couac dans cette stratégie d’expansion. Explications…

La lune de miel entre le réseau japonais d’agences immobilières Apamanshop et le FC Barcelone n’aura duré qu’un an. D’après les informations divulguées par Diario Gol, l’entreprise japonaise mettra un terme à sa relation commerciale avec le club catalan à l’issue de la saison 2015-16. Pourtant, en novembre 2014, Apamanshop avait signé un contrat portant sur deux années avec le club catalan, comportant une clause d’extension. Finalement, l’entreprise japonaise préfère mettre fin à son accord avec 6 mois d’avance.

Apamanshop ne serait ainsi pas convaincu par le retour sur investissement concernant l’association avec le FC Barcelone. Pourtant, afin d’activer ce partenariat, l’équipe B du FC Barcelone s’était rendu au Japon au mois de juin dernier pour disputer une rencontre amicale contre le club local d’Avispa Fukuoka. La réserve barcelonaise avait notamment remporté le match sur le score de 5-0 avec un doublé inscrit par Sandro. La rencontre, co-organisée avec Apamanshop, avait attiré plus de 25 000 spectateurs au sein des gradins de Fukuoka.

Alors que le FC Barcelone avait vendu cette rencontre comme un grand succès commercial sur le territoire japonais, Apamanshop n’a visiblement pas eu la même analyse. Après étude des résultats de cette activation, l’entreprise japonaise aurait entamé des démarches auprès du FC Barcelone pour se désengager de ce partenariat.

partenariat fc barcelone Apamanshop

Apamanshop souhaite un retrait anticipé de son partenariat avec le FC Barcelone

Ce départ d’Apamanshop constitue un couac dans la stratégie d’internationalisation visant à développer les revenus commerciaux. D’autant que d’autres partenaires régionaux pourraient également se désengager. D’après les informations relayées par Marketing Deportivo, le FC Barcelone a mystérieusement fait disparaître la société chinoise Suning de tous ses éléments de communication.

Suning était pourtant la première entreprise chinoise à s’engager auprès du FC Barcelone. Pour le moment, le club catalan n’a pas souhaité réagir aux rumeurs de désengagement de la société chinoise, spécialisée dans les produits électroniques. Néanmoins, des discussions ont surement été amorcées au sujet d’un probable désengagement imminent.

Cependant, les probables désengagements de partenaires dans la région Asie Pacifique est à nuancer. Le club a officialisé cette semaine la signature d’un accord de sponsoring régional avec la société Ambi Pur couvrant six pays d’Asie du Sud-Est : Indonésie, Malaisie, Philippines, Singapour, Thaïlande et Hong Kong. Le club n’a pas perdu tous les fruits de sa stratégie d’expansion asiatique en quelques semaines…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 


Crédits photos : © FC Barcelone (Facebook)

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer