Economie

Quelle est la structure des revenus du football argentin ?

La fédération argentine de football (AFA) a dernièrement commandé une étude concernant les impacts économiques du ballon rond au sein du pays. Une première version présentant les conclusions de l’enquête a été dévoilée au grand public, permettant de dresser un panorama du secteur footballistique argentin. Explications…

Afin de démontrer le poids du secteur footballistique dans l’économie du pays, la fédération argentine de football (AFA) a dernièrement commandé une étude à la faculté des sciences économiques de Buenos Aires. Cette dernière s’est attelée à dresser le portrait-robot de l’activité, en détaillant toutes les composantes du secteur.

Pour réaliser cette étude, la faculté des sciences sociales s’est appuyée sur un panel de clubs dont elle a récupéré les bilans financiers concernant l’année 2013. Ce panel est constitué de 68 clubs du pays dont notamment les 20 clubs de la première division argentine, 7 clubs de la division B Nacional (D2 Argentine), 12 clubs de la B Metropolitana (D3 Argentine) et 5 clubs de la C Metropolitana (D4 Argentine). Les résultats ont ensuite été extrapolés à l’ensemble du football argentin.

L’étude a ainsi démontré que l’ensemble du football argentin génère directement un chiffre d’affaires à hauteur de 8 908 millions de pesos argentins au cours de l’année 2013, soit 952 M€. Indirectement, l’activité footballistique a également provoqué un revenu de l’ordre de 3,516 milliards d’euros au sein de l’économie du pays. Dans les revenus indirects, l’étude a notamment pris en compte le chiffre d’affaires de la presse sportive spécialisée, le surplus d’activités généré par les jours de matchs auprès des commerces (bars, restaurants) ou encore le tourisme footballistique.

La billetterie constitue la première source de revenus des clubs argentins

Parmi les revenus directement générés par le football argentin, la principale source de recettes des clubs concerne la billetterie. Selon les conclusions de l’étude, les recettes de matchs constituent 31% de l’activité économique du ballon rond. Ainsi, la billetterie devance largement les droits TV (19%) ou encore les recettes de transferts qui ne constituent que 7% des revenus des clubs argentins. La catégorie « autres revenus » – recouvrant des domaines diverses telles que les subventions accordées par les collectivités locales ou encore les revenus annexes d’exploitation du stade – se classe au deuxième rang, représentant 29% des recettes du football argentin.

sources de revenus football argentin

Bien évidemment, l’étude s’appuie sur l’ensemble du foot argentin et non uniquement sur la première division du pays. Si l’enquête s’était uniquement limitée à l’élite du football argentin, les recettes télévisuelles et les indemnités de transferts auraient obtenu un poids supérieur.

Néanmoins, alors que les clubs argentins donnent l’impression de compter sur leurs droits TV et sur l’exportation de joueurs pour équilibrer leur bilan financier, les revenus de billetterie constituent souvent une source de revenus très importante. Pourtant, au cours des dernières années, peu d’investissements ont été réalisés par les clubs afin d’améliorer leurs installations ou encore la qualité de confort offert aux spectateurs. Les fans de clubs argentins subissent toujours des changements d’horaires intempestifs pour assister aux rencontres de leur club phare alors que le problème est soulevé depuis de nombreuses années. La sécurité n’a également guère évolué avec toujours des problèmes de violences entourant certaines rencontres du championnat argentin.

Pressentie pour être candidate à l’organisation de la Coupe du Monde 2030, la fédération argentine a un rôle important à jouer dans la prise de conscience des clubs argentins au sujet de la modernisation de leurs infrastructures et de l’amélioration de la qualité d’accueil de leurs spectateurs. Deux enjeux importants qui pourraient considérablement dynamiser les recettes des clubs du pays, permettant d’accroître leur compétitivité sportive à l’échelle continentale et mondiale.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez9
Partagez9

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer