Stratégie

Téléfoot en perte de vitesse…

Malgré une audience en constante baisse depuis la perte des droits TV de la Ligue 1 en 2007, TF1 a annoncé qu’elle maintenait son émission dominicale de football Téléfoot jusqu’à la coupe du monde 2014.

Depuis sa rentrée au mois d’août, le programme TF1 rassemble en moyenne 1,3 million de téléspectateurs. Avec 19% de part d’audience, l’émission fait pour le moment moins bien que la saison précédente avec 20% et 1,8 million de personnes.

Evidemment, la chaîne compte sur l’arrivée de l’hiver pour remonter les chiffres globaux. Mais il n’est pas certain que la part d’audience reparte en hausse. Cela pourrait même être pire avec une PDA proche de 15%.


Pas d’inquiétude chez TF1

Pour le moment, la direction des sports de TF1 ne s’inquiète pas de ce ralentissement de l’audience. Depuis 2007 et la perte des droits TV de la Ligue 1, l’émission a une audience en constante baisse. Atteignant des PDA supérieures à 30% à l’époque, elle est bientôt divisée par deux.

Mais TF1 compte maintenir le programme au moins jusqu’à la coupe du monde de football 2014. Car l’émission ne coûte pas chère en production. Malgré une baisse d’audience incontestable, la courbe des coûts a connu la même trajectoire.

Téléfoot Christian Jeanpierre

L'animateur phare de Téléfoot, Christian Jeanpierre est assuré de présenter l'émission jusqu'en 2014

En effet, les droits TV ne représentent plus qu’une partie infime des coûts de l’émission. Après avoir cédé la Ligue 1 en 2007, Téléfoot a également perdu les droits de la plupart des championnats étrangers. L’émission se contente aujourd’hui de diffuser des interviews exclusives de stars du ballon rond et quelques images insolites de championnats polonais ou encore turcs. L’émission est devenue une pâle copie d’Eurogoals qui était diffusée à l’époque sur Eurosport.

Téléfoot est également parvenu à trouver un accord avec Canal Plus pour diffuser quelques images de Série A et de Premier League. Le montant est resté secret et varie en fonction de la « quantité achetée ». En revanche, aucun accord n’a été trouvé avec Charles Bietry, patron de BeInSport concernant la Liga.

Téléfoot n’est pas encore mort mais le programme est devenu une émission low-cost. A l’image de la politique entière de TF1 envers les sports, l’émission est sacrifiée pour réduire les coûts.

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer