Politique / Droit

L’UEFA est-elle menacée par la création de compétitions privées ?

uefa menace ligues privées
katatonia82 / Shutterstock.com

Une décision dernièrement prononcée par la Commission Européenne tend à fragiliser un peu plus le monopole des fédérations dans l’organisation et l’administration des compétitions sportives professionnelles. Une position adoptée par l’instance européenne qui fait à nouveau planer la menace de création d’une compétition privée au sein du football européen.

En prenant régulièrement des décisions courageuses, la Commissaire Européenne chargée de la politique de concurrence, Margrethe Vestager, contribue indirectement à mettre en lumière certains éléments clés du droit européen. Quelques mois après avoir osé s’en prendre à Apple au sujet des montages fiscaux mis en place par la société américaine au sein de l’Union Européenne, la dirigeante politique danoise a dernièrement rendu une décision mettant en émoi de nombreux acteurs du sport professionnel européen.

L’Union Internationale de Patinage a ainsi été sommée début décembre par la Commission Européenne de changer sa règlementation concernant les règles d’éligibilité à ses compétitions dans les 90 jours sous peine de recevoir de lourdes sanctions, pouvant aller jusqu’à… 5% de son chiffre d’affaires journalier mondial !

En cause : l’UIP menaçait systématiquement d’exclusion les patineurs cherchant à participer à des compétitions privées et non régies par ses soins. Une attitude qui avait alors

L’accès à la totalité de l’article est protégé

L’UEFA est-elle menacée par la création de compétitions privées ?

Il vous reste 84% de l’article à lire

Articles populaires

To Top
Tweetez13
Partagez21
Partagez29

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer