Economie

Valence CF cherche de nouveaux investisseurs

Le club de Valence CF est à vendre selon son président Amadeo Salvo. Confronté à de gros problèmes financiers, le président est d’accord pour céder ses parts du club contre une indemnité capable d’éponger les dettes accumulées. Il prévient que la vente se réalisera à ses conditions et au prix souhaité pour renflouer les caisses du club valencien…

Criblé de dettes, le club de Valence CF doit chaque saison laisser partir ses stars pour tenter de résorber une situation financière désastreuse. Cet été, le club a notamment vendu son avant-centre star Roberto Soldado à Tottenham contre une indemnité estimée à 30 millions d’euros. Le club a réalisé une jolie plus-value car il avait été acheté seulement 5 millions d’euros au Real Madrid.

Malgré les bonnes affaires réalisées sur le marché des transferts, le club de Valence accuse une dette estimée à 300 millions d’euros. En plus de vendre chaque saison ses meilleurs éléments, le club a du interrompre en 2008 les travaux de construction de son nouveau stade de 75 000 places alors que 96 millions d’euros avaient déjà été engagés par le club. Face à la crise du marché de l’immobilier en Espagne, les banques ont refusé d’aider le club à finaliser l’investissement.

Bankia met la pression sur Amadeo Salvo

Amadeo Salvo tente tant bien que mal de trouver des solutions financières pour sauver le club. Il a notamment demandé à Bankia, établissement bancaire détenant les dettes du club, la possibilité d’obtenir un rééchelonnement du remboursement. Une perspective que le groupe bancaire a immédiatement écarté, ne percevant pas d’embellie au sein des finances du club.

Amadeo Salvo tente également de relancer le projet du nouveau stade, au sein duquel 96 millions d’euros ont déjà été dépensés pour le début des travaux. Pour cela, il a missionné le cabinet d’architecture de Mark Fenwick, très réputé en Espagne, pour établir un devis à la baisse afin de finaliser la construction.

Le projet a été récemment dévoilé par le cabinet d’architecture. Il propose un nouveau stade d’une capacité de 60 000 places au lieu des 75 000 places prévues initialement. Le coût de construction sera réduit : il passera de 260 à 200 millions d’euros. Cette réduction de capacité permettra également d’intégrer au sein de l’enceinte de nombreuses boutiques ou buvettes. Des commerces qui pourront rapporter un surplus de revenus pour le club.

Amadeo Salvo est prêt à vendre le club

Avec ce nouveau projet en main, Amadeo Salvo tente de dénicher de nouveaux apports financiers pour finaliser la construction de ce nouveau stade. Projet plus rentable sur le papier, Amadeo Salvo ne peut pas compter sur des financements bancaires espagnols ou sur une aide publique de la part de l’autonomie de Valence. Le président cherche plutôt du côté des investisseurs privés.

amadeo salvo

Amadeo Salvo, président de Valence CF, est prêt à céder la présidence pour sauver le club.

En marge de ce nouveau projet, le président a indiqué qu’il était prêt à céder le club à de nouveaux actionnaires. Mais il a tenu à rappeler que la décision lui appartenait et que ni Bankia, ni l’autonomie de Valence n’auraient leur mot à dire dans une possible revente.

Amadeo Salvo souhaite obtenir 250 millions d’euros d’une potentielle revente du club. L’argent collecté ne reviendra pas dans sa poche mais servira à éponger les dettes du club. Aujourd’hui, peu d’investisseurs se bousculent pour acquérir un club en plein chantier. Mais Amadeo Salvo n’a pas perdu l’espoir  de redonner au Valence CF une situation financière saine…

Google Plus

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez5
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer