Stratégie

Valencia CF intéressé par José Mourinho ?

Alors que tous les éléments sont favorables à un rapprochement entre José Mourinho et le Board de Manchester United, des informations véhiculées dans la presse anglaise et espagnole affirment que le club de Valencia CF serait dernièrement passé à l’attaque pour accueillir le technicien portugais sur son banc à partir de la saison prochaine. Explications…

L’information a été ébruitée en premier dans The Sun tout en étant reprise par la suite dans le quotidien AS. Le technicien portugais José Mourinho aurait été directement contacté par le propriétaire de Valencia CF, Peter Lim, afin de devenir le prochain entraîneur du club Che à partir de juin prochain.

Ce n’est pas la première fois que le Board de Valencia CF tente de séduire José Mourinho. Après le départ de Nuno en décembre dernier, Peter Lim avait déjà sondé l’entraîneur portugais alors en difficulté avec Chelsea FC. « Le propriétaire de Valencia CF sait que je ne souhaite pas quitter Chelsea » avait alors poliment répondu Mourinho par presse interposée.

Depuis, la donne a changé car Mourinho est libre de tout contrat. D’ailleurs, avant même le licenciement de Gary Neville, Peter Lim avait déjà noué des contacts directs avec l’ancien entraîneur du Real Madrid lors d’un voyage réalisé en février dernier à Singapour. Peter Lim a profité de ses liens avec Jorge Mendes, agent avec lequel il a collaboré sur de nombreux dossiers de transfert depuis son arrivée à Valence, pour accéder plus facilement à Mourinho.

Si la prise de contact est crédible entre la direction de Valencia CF et l’entourage de José Mourinho, en revanche, les détails financiers divulgués par The Sun et AS sont plus extravagants. Les deux médias indiquent que Valencia CF aurait formulé une offre salariale à hauteur de 19 M€ par exercice avec une prime de signature de 12,5 M€ pour attirer l’entraîneur lusitanien !

Clairement, à la lecture des derniers bilans comptables du club Che, il parait impossible que Valencia CF soit en mesure d’attribuer un tel salaire à son entraîneur. Générant des revenus opérationnels oscillant entre 90 et 150 M€ par saison, le club mettrait en danger son équilibre en offrant une telle rémunération à son entraîneur. Et même si le club possède un richissime propriétaire à sa tête, il ne peut s’affranchir des règles du fair-play financier. D’autant que Valencia CF ne percevra pas les lucratives recettes de C1 lors du prochain exercice.

Etant donné les prétentions salariales actuelles de Mourinho, son avenir s’inscrit très certainement en Premier League lors des prochaines saisons…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez6
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer