Stratégie

La vente de West Bromwich Albion sera-t-elle retardée ?

Alors que l’actuel propriétaire de West Bromwich Albion, Jeremy Peace, semblait proche d’un accord concernant la cession du club en début de mois, ce dernier a affirmé qu’il mettait fin à la période de discussions exclusives avec le groupe intéressé. Un contretemps qui risque d’affecter la saison des Baggies même si ce dernier affirme le contraire. Explications…

Les supporters de West Bromwich Albion peuvent-ils être inquiets ? Au regard du mercato réalisé par leur club par rapport aux autres formations de Premier League, WBA se place actuellement comme un candidat idéal à la descente en Championship. Alors que le club a peiné à se maintenir dans l’élite anglaise lors des deux dernières saisons, il ne s’est toujours pas réellement renforcé cet été malgré les importants droits TV de Premier League à venir à partir de la saison 2016-17.

Pour le moment, le club a seulement enregistré la signature de McClean en provenance de Wigan Athletic pour un investissement de 2,10 M£. La formation des West Midlands s’active également sur le dossier Diaby malgré ses nombreuses blessures au cours des quatre dernières saisons. L’ex international français a dernièrement visité les installations du club mais devant le flou régnant concernant le projet sportif, il n’a pour le moment pas donné suite à la proposition de WBA.

Car le brouillard est actuellement épais au-dessus du projet sportif de WBA. Jeremy Peace, actionnaire principal du club à hauteur de 88%, souhaite se désengager financièrement à court terme de la formation de Premier League. Alors qu’il évalue le club entre 150 et 200 M£, ce dernier affirmait en début de mois de juillet être entré en négociations exclusives avec un groupe de repreneurs avec une conclusion imminente.

Malheureusement, ce dernier a publié en fin de semaine un communiqué officiel indiquant qu’il rompait les négociations avec le partenaire en question. « J’ai décidé de mettre fin à la période d’exclusivité des négociations annoncée le 03 juillet dernier et de suspendre les négociations avec les parties intéressées par la reprise du club » a alors indiqué Jeremy Peace. « Je m’étais engagé dans des discussions début juillet avec beaucoup de confiance mais il est désormais évident que le potentiel acheteur ne pourra satisfaire les conditions financières du deal » a alors commenté l’actuel propriétaire de WBA.

WBA, principal candidat à la relégation ?

S’il ne renonce pas à une vente du club, Jeremy Peace souhaite poursuivre le processus de vente du club en coulisse afin de ne pas interférer dans sa vie sportive. « Il est important de répéter que le processus de vente n’impacte pas et n’impactera pas la vie quotidienne du club » a alors insisté le dirigeant de WBA.

vente retardée wba

Les tractations au sujet de la vente de WBA empêchent le club d’avancer sur sa campagne de recrutement

Néanmoins, il est difficile de croire Jeremy Peace. Afin de faciliter la transaction et de valoriser au mieux son club, l’actuel propriétaire de WBA a adopté une stratégie prudente sur le plan financier afin d’engranger d’importants bénéfices au cours des dernières années. Une stratégie qui doit séduire les investisseurs malgré un prix de cession élevé. Malheureusement, elle possède également un impact sur la vie sportive du club avec un manque cruel d’investissements pour améliorer la compétitivité sa sportive.

« Il s’agit d’une période où il y a toujours une compréhensible impatience manifestée dans l’entourage du club pour acquérir de nouveaux joueurs et renforcer l’effectif. Une pression qui est vivement ressentie auprès de la direction. Mais nous ne cèderons pas à la panique. Je sais que cela peut ajouter de la frustration à nos supporters mais je suis certain qu’ils verront nos efforts payés d’ici la fin du marché estival » a alors tenté de rassurer Jeremy Peace. Les supporters seront vraiment rassurés quand les premières recrues signeront réellement leur contrat dans un marché de Premier League au sein duquel WBA a pris du retard sur ses concurrents…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer