Stratégie

Le VfL Wolfsburg abandonne son projet de centre de formation

Alors que le vice-champion d’Allemagne avait dévoilé l’an dernier la construction d’un nouveau centre de formation ultra-moderne afin d’accroître sa compétitivité sportive en acquérant une vraie identité de jeu, la direction du VfL Wolfsburg a signifié cette semaine l’abandon de projet. Explications…

Si l’état-major du VfL Wolfsburg refuse d’évoquer une situation de crise, cela y ressemble très fortement. Après un début de saison raté en Bundesliga, le club est en train de subir de plein fouet le scandale des émissions des moteurs diesels touchant son propriétaire, le constructeur automobile Volkswagen.

Le club a tenu en début de semaine une conférence de presse pour évoquer son projet de construction d’un nouveau centre de formation défini plusieurs mois en arrière. « Je pense qu’il est compréhensible de reporter ce projet. Nous étions encore loin de finaliser tous les aspects de ce nouveau centre de formation mais, évidemment, ce n’est plus aujourd’hui le moment d’investir. La raison doit triompher » a ainsi indiqué Klaus Allofs, directeur général du VfL Wolfsburg, faisant notamment référence à la situation de son actionnaire majoritaire.

Le VfL Wolfsburg dit (temporairement) adieu à un nouveau centre de formation ultra-moderne devant permettre au club de franchir une nouvelle étape de son ascension sportive à moyen terme. Basée sur le modèle de Manchester City, le coût de construction de cette académie était estimée à 40 M€ et Volkswagen devait financer une grande partie du projet.

Ayant perdu 25% de sa capitalisation boursière depuis le début du scandale et faisant face à une sévère amende pouvant atteindre 14 milliards de dollars de la part des autorités américaines, le constructeur automobile Volkswagen a déjà indiqué qu’elle réduirait ses investissements de 1 milliard d’euros par an tant que la crise ne sera pas résorbée. Mais le groupe n’a pas forcément indiqué quels seront les domaines qui seront impactés par les coupes budgétaires.

Propriétaire du club du VfL Wolfsburg, les autres partenaires commerciaux s’inquiètent du sort réservé au club suite au scandale des émissions. L’équipementier Kappa a dernièrement révélé son intention de rompre par anticipation son contrat avec le club allemand à la fin de la saison. Cependant, Volkswagen ne semble pas vouloir sacrifier l’intégralité de ses investissements sportifs à court terme : le constructeur vient notamment de prolonger un contrat de sponsoring avec le Werder Brême.

kappa vlf wolfsburg

Kappa mettra fin à son contrat équipementier avec le VfL Wolfsburg à l’issue de la saison

Si Volkswagen n’éclaircit pas rapidement ses intentions auprès du VfL Wolfsburg, ce dernier risque de pâtir de cette situation, autant sur le plan sportif que financier. Affaire à suivre…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer