Economie

Pourquoi le VfL Wolfsburg vend-il Kevin De Bruyne ?

Alors que le VfL Wolfsburg s’est brillamment qualifié pour la phase de poules de la Ligue des Champions édition 2015-16 en finissant vice-champion de Bundesliga la saison dernière, le club s’apprête à perdre son joueur clé dans les dernières heures du mercato. Néanmoins, la direction ne peut pas lutter face à l’offre financière de Manchester City. Explications…

En marge du tirage au sort de la phase de poules de la Ligue des Champions, le directeur sportif du VfL Wolfsburg Klaus Allofs est revenu sur les négociations en cours concernant le départ de Kevin De Bruyne à Manchester City. Le dirigeant allemand a bien évidemment confirmé les négociations même si le transfert n’était pas encore conclu au moment de sa prise de paroles.

Mais pourquoi le VfL Wolfsburg se sépare-t-il de son meilleur joueur à la fin de cette période estivale des transferts ? « Kevin De Bruyne a reçu une offre incroyable, vraiment incroyable de la part de Manchester City et nous ne pouvons rivaliser face à une telle proposition financière. Nous devions considérer cette opportunité sérieusement pour notre joueur et nous avons alors décidé d’entamer des négociations avec Manchester City » a alors indiqué Klaus Allofs.

D’après les informations divulguées par les médias britanniques et belges, De Bruyne aurait reçu une offre salariale à hauteur de 20 M€ par saison primes comprises ! Une offre qui a été sensiblement réévaluée par rapport à une première proposition financière estimée à 14 M€. Le joueur international belge fera un très grand bond en avant par rapport à sa rémunération actuelle de l’ordre de 4 M€ par saison au sein du VfL Wolfsburg !

Outre le salaire du joueur, Manchester City aurait formuler une offre à hauteur de 75 M€ pour convaincre Wolfsburg de céder son joueur. Une proposition qui devrait convenir à la formation allemande qui cherche désormais activement un remplaçant à De Bruyne. Alors qu’un contrat de 6 ans a été proposé au joueur belge, De Bruyne devrait alors représenter une charge comptable supérieure à 33 M€ par saison aux Citizen ! Néanmoins, le club devrait pouvoir assumer une telle transaction financière sans enfreindre les règles du fair-play financier.

Plus globalement, Klaus Allofs est également revenu sur la puissance financière de la Premier League et les difficultés rencontrées par les clubs de Bundesliga à résister aux offensives des clubs anglais. « Même le dernier de Premier League perçoit des recettes TV supérieures au Bayern Munich, et c’est déjà la réalité. La Bundesliga se doit d’obtenir à l’avenir de meilleures conditions financières télévisuelles. En attendant, nous devons lutter avec les clubs anglais aux moyens financiers bien plus conséquents » a alors commenté le dirigeant du VfL Wolfsburg.

Une réalité économique qui est traduite en chiffres : jamais la Bundesliga n’a connu un exode aussi massif de joueurs vers la Premier League. En intégrant le transfert de De Bruyne, les clubs anglais ont investi plus de 207 M€ lors de ce mercato estival 2015 pour recruter des joueurs du championnat allemand. Le précédent record remontait au mercato estival 2010 avec un investissement à hauteur de 50,9 M€.

montant transferts PL Bundesliga

Ce phénomène d’exode massif de talents vers la Premier League ne concerne pas uniquement la Bundesliga et il commence à agacer certains dirigeants du football mondial. Candidat à la dernière élection présidentielle de la FIFA (même s’il n’avait pu aller au bout faute de parrainages), Jérôme Champagne dénonce le « Laissez-faire » de la doctrine capitaliste dans le football et l’inefficacité du fair-play financier pour corriger de tels déséquilibres financiers.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer