Marketing

Visa continue à mettre la pression sur Blatter

Malgré l’annonce de son retrait en février 2016 et sa volonté de conduire rapidement des réformes permettant d’accroître le niveau de transparence de l’institution, le partenaire commercial Visa n’est pas satisfait du processus enclenché par la FIFA suite aux différents scandales ayant éclaté en mai dernier. Et il le fait savoir par l’intermédiaire de son président. Explications…

Sepp Blatter pourra-t-il maintenir son poste de président de la FIFA jusqu’en février 2016 ? Malgré ses déclarations effectuées en début de mois, la question reste ouverte tant les sponsors mettent la pression sur le président suisse de l’institution. Malgré l’annonce de son retrait à partir de février prochain, les partenaires commerciaux se plaignent du timing et du processus mis en place actuellement par la FIFA pour mettre fin à la crise.

En plus d’annoncer la fin de son mandat via la conduite de nouvelles élections en février, Sepp Blatter a également évoqué la mise en place d’un groupe de travail chargé de proposer un plan de réformes visant à rendre plus transparente la FIFA. Seulement, ce dernier n’a pas indiqué si ce groupe serait un organe indépendant de l’institution internationale. Une différence qui est importante aux yeux des sponsors.

Le directeur général de Visa, Charlie Scharf, n’a pas mâché ses mots lors d’une allocution prononcée à la suite des déclarations de Sepp Blatter. « Nous veillons à ce que la gestion de notre entreprise, de notre marque et de nos clients soit réalisée avec le plus haut niveau de qualité. Nous cherchons des partenaires qui pensent et agissent comme nous. Et je ne pense pas que la FIFA s’inscrive actuellement dans cette philosophie. De plus, les réponses dernièrement apportées par les dirigeants de l’institution sont totalement inappropriées et continuent à montrer son manque de sérieux à l’égard des changements dont elle a besoin » a ainsi déclaré le dirigeant de Visa. Des propos qui se joignent à celles des dirigeants de Coca-Cola, qui demandent à être impliqués dans le processus de réformes de l’institution.

Visa Charlie Scharf

Le patron de Visa, Charlie Scharf, n’est pas content de l’échéancier présenté par la FIFA concernant son plan de réformes

Visa peut-il se désengager de la FIFA ?

 En plus d’afficher son mécontentement, Charlie Scharf s’en prend ouvertement à la direction actuelle de la FIFA en visant Sepp Blatter. « Nous pensons que deux éléments doivent être réunis pour assurer la crédibilité de la réforme de la FIFA. Premièrement, une commission indépendante dirigée par un ou plusieurs leaders impartiaux est indispensable pour formuler des réformes. Deuxièmement, nous pensons qu’aucune réforme adéquate ne peut être réalisée sous la présidence actuelle de la FIFA. Le football est un grand sport auquel nous sommes fiers d’être associés. Nous souhaitons être fiers d’être associés à la FIFA à l’avenir » a alors prévenu Charlie Scharf. Pour le moment, le désengagement ne semble pas être à l’ordre du jour pour Visa.

Néanmoins, pour calmer les ardeurs des partenaires commerciaux, la direction actuelle de la FIFA pourrait introduire des représentants des sponsors au sein du comité chargé de proposer les réformes de l’institution même si l’idée ne plait pas à tout le monde. Le comité de direction de la FIFA devrait annoncer le nom du dirigeant de la nouvelle entité dans les semaines à venir. Domenico Scala est pressenti pour obtenir le poste même si Michel Platini, favori de la prochaine élection présidentielle, préfèrerait la nomination d’une personnalité ne possédant aucun lien avec la FIFA.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer