Stratégie

Watford compte sur sa dimension multiculturelle pour se maintenir

Alors que Watford FC est le candidat favori à la relégation en Championship d’après les bookmakers, l’entraineur du club Quique Flores estime que le grand nombre de nationalités présent dans son effectif constitue une force supplémentaire pour Watford pour se maintenir. Explications…

Si Watford FC suscite la curiosité des experts de la Premier League, son entraîneur compte utiliser la particularité du club comme une force pour maintenir la formation dans l’élite du football anglais à l’issue de la saison 2015-16. Car Watford est le club professionnel anglais qui compte le plus de nationalités différentes au sein de son effectif. Au total, plus de 22 nationalités différentes se côtoient au sein du club.

« Je n’ai jamais eu au cours de ma carrière à gérer autant de nationalités différentes au sein d’un effectif. Mais il s’agit d’un challenge brillant et les autres équipes ne savent pas quel type de jeu nous allons pratiquer » a alors affirmé le technicien espagnol de Watford, Quique Flores. Le nouveau coach de Watford compte même utiliser cette particularité comme une force pour aider le club à se maintenir. « Je pense qu’il s’agit d’un avantage pour nous. Quand vous entraînez plus de joueurs anglais, vous rencontrez parfois des difficultés à changer la mentalité d’un groupe » a ainsi ajouté le technicien espagnol.

Néanmoins, cette présence d’un très grand nombre de nationalités entraine tout de même quelques situations loquaces à l’entraînement. « Parfois c’est étrange. Je me rends compte que je parle anglais à des joueurs espagnols, mexicains ou équatoriens. Je réalise alors que je pourrai leur parler en Espagnol. Parfois, je change d’ailleurs de langue » a ainsi commenté Quique Flores.

Pour se maintenir en Premier League, Watford a réalisé un recrutement ambitieux qui ne met pas en danger les finances du club en raison des droits TV que percevra l’institution à l’issue de la saison. Au total, la direction a investi plus de 20 M£ avec le recrutement de quelques têtes d’affiches comme Etienne Capoue en provenance de Tottenham pour 6 M£ ou encore Valeron Behrami acheté au HSV contre une indemnité de 4,5 M€.

capoue watford fc

Etienne Capoue constitue la recrue star de Watford FC

Cette présence importante du nombre de nationalités au sein de l’effectif de Watford est également due aux méthodes de management de la famille Pozzo, propriétaire du club. A la base, la famille italienne a racheté le club afin d’en faire une formation satellite de l’Udinese, fleuron footballistique des Pozzo. Watford servait alors à rentabiliser le coûteux réseau de scouting mis en place pour la formation du Frioul en prêtant de nombreux joueurs au club anglais. Avec la montée de Watford en Premier League, la famille Pozzo accorde désormais une attention importante à sa propriété anglaise. Néanmoins, cela ne coupe pas toutes les relations entre les différents clubs de la famille. Cet été, deux joueurs en provenance de l’Udinese ont signé à Watford FC : Allan Nyom et l’international tchèque Matěj Vydra.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer