Economie

West Bromwich Albion ne fait pas de bruit

Alors que de nombreux clubs de Premier League profitent de leurs importants revenus télévisuels pour investir massivement sur le marché des transferts, ce n’est pas réellement le cas de West Bromwich Albion qui n’a encore réalisé aucun mouvement majeur lors de ce mercato estival. Pourtant, le club a été dernièrement menacé par la relégation mais ses dirigeants préfèrent adopter une attitude prudente sur le plan financier. Un changement de propriétaire à la tête du club est également envisagé. Explications…

West Bromwich Albion n’est clairement pas le club le plus sexy de Premier League. Situé dans les West Midlands, le club n’a jamais cherché à faire la une de l’actualité en réalisant des transferts retentissants. Son dernier coup de communication en France remonte à l’affaire Anelka qui lui a notamment fait perdre son sponsor maillot Zoopla à l’issue de la saison 2013-14.

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Pourtant, le club a gagné en stabilité : il évoluera pour la 6ème saison consécutive en Premier League lors de l’exercice 2015-16. Et il affiche surtout une excellente santé financière. Très peu endetté – à hauteur de 3,6 M£ – le club a enregistré des bénéficies lors des 5 derniers exercices présentés publiquement. Il s’agit d’une véritable performance au sein d’un championnat où les clubs commencent à peine à enregistrer des profits grâce à la première envolée des prix des droits TV sur la période 2013-16.

Ainsi, lors de l’exercice 2013-14, le club des West Midlands a enregistré un résultat avant impôt positif de l’ordre de 12,8 M£. Un bon résultat qui fait déjà suite à une saison 2012-13 réussie sur le plan financier avec des profits à hauteur de 6 M£.

Les supporters de WBA souhaitent plus d’investissements

Comment West Bromwich parvient-il à enregistrer des bénéfices lors de chaque exercice financier ? La clé de cette bonne gestion réside dans la stratégie adoptée par le club sur le marché des transferts. A nouveau, il est l’un des rares clubs de Premier League à enregistrer régulièrement une balance des transferts positive. Lors de la saison 2013-14, cette dernière s’élevait à 6,5 M£ grâce notamment aux cessions de Peter Odemwingie à Cardiff City et de Shane Long à Hull City.

Cette balance des transferts positive est également due aux investissements mesurés réalisés par le club sur le marché des transferts depuis plusieurs années. Ainsi, la dotation aux amortissements s’est élevée en 2013-14 à 5,2 M£, soit la valeur la plus faible de Premier League. Seuls trois clubs présentent une dotation aux amortissements inférieure à 10 M£ dans le championnat anglais.

Jeremy Peace

Le propriétaire de WBA, Jeremy Peace, chercherait actuellement à vendre le club

Si la priorité donnée aux résultats financiers permet au club d’enregistrer des bilans sains, le modèle a ses limites. Lors des deux dernières années, le club a bataillé pour obtenir son maintien en Premier League. Les supporters exigent plus d’investissements pour améliorer la compétitivité sportive. Une demande qui n’est pour le moment pas satisfaite par les dirigeants de WBA. Lors de ce marché estival 2014-15, le club n’a investi que 2,10 M€ dans le recrutement de McClean en provenance Wigan.

Actuellement, WBA présente l’un des plus petits revenus opérationnels de Premier League. Le club a essentiellement compté au cours des dernières années sur la hausse des droits TV pour accroître son chiffre d’affaires. Il bénéficie de l’une des plus petites enceintes de Premier League et le club a gelé les prix des billets durant trois exercices. Néanmoins, une hausse de 14% sera appliquée lors de la saison 2015-16 afin d’aider le club « à maintenir sa place en Premier League ». Quant aux revenus commerciaux, ils ont augmenté de 4 M£ entre 2006 et 2014 mais ils restent très éloignés des standards du championnat.

D’après les informations communiquées par la presse anglaise, Jeremy Peace, propriétaire de WBA chercherait à vendre le club pour une somme à hauteur de 150 M£. Une volonté qui expliquerait la rigueur budgétaire pratiquée au sein du club alors que les droits TV de Premier League vont de nouveau s’envoler à partir de la saison 2015-16. De leur côté, les supporters ont peur que ce manque d’investissements conduisent directement le club en Championship lors de la saison prochaine. Peace a encore un mois et demi pour corriger le tir et déjouer les pronostics. A moins qu’une vente rapide à un fonds d’investissements chinois change la donne concernant le mercato estival de WBA…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer