Economie

Accord de naming en vue pour la future enceinte de West Ham United ?

Après plusieurs années de prospection, la London Legacy Development Corporation (LLDC) est en passe d’annoncer la signature d’un accord de naming pour le stade Olympique de Londres dont elle est propriétaire. Un accord dont une partie des revenus devrait également profiter à West Ham United, futur club hôte de l’enceinte. Explications…

Il aura donc fallu quatre années de prospection et deux agences mandatées sur ce dossier pour parvenir à un accord. Mais, selon toute vraisemblance, la London Legacy Development Corporation aurait enfin conclu un partenariat de naming avec une entité commerciale issue du secteur des technologies. L’accord entrerait en vigueur à partir de la saison 2016-17 – date correspondant également à l’entrée de West Ham United dans l’enceinte – et la firme en question débourserait 6 M£ par saison pour obtenir le naming de l’enceinte.

Le montant obtenu serait ainsi nettement en-deçà des premiers objectifs annoncés par l’entité publique. Cette dernière avait mandaté en 2012 l’agence IMG afin de dénicher un partenaire en capacité de débourser une somme avoisinant la barre des 15 M£ par exercice pour obtenir le sponsoring titre de l’enceinte. Après plusieurs années de prospection infructueuse, l’agence ESP a pris le relais en abaissant de façon conséquente les objectifs financiers.

Malgré la signature d’un contrat en-deçà des espérances, West Ham United qui exploitera le stade à partir de l’année prochaine percevra tout de même une partie de l’investissement réalisé par le namer. En effet, selon le contrat conclu avec la LLDC, le club londonien doit percevoir 50% de toute somme supérieure à 4 M£ par exercice déboursée par l’entité commerciale. Sur un contrat à 6 M£, West Ham United recevra alors 1 M£ par saison.

Alors que les conditions d’exploitation du Stade Olympique de Londres – dont les termes extrêmement favorables envers West Ham United ont été rendus public en raison d’une décision de justice – font actuellement polémique, ce nouveau reversement de 1 M£ ne devrait pas aider à calmer la furie de certaines associations dénonçant l’accord conclu entre le club londonien et la LLDC. Néanmoins, via l’exploitation d’un tel outil, West Ham United compte bien changer de dimension en enregistrant très rapidement une progression exponentielle de ses revenus de billetterie et commerciaux. Le club vise la réalisation d’un chiffre d’affaires proche de 200 M£ à moyen terme, permettant au club de s’installer durablement dans le premier tiers de Premier League.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire [mc4wp_form]


Source photo à la Une : © Queen Elizabeth Olympic Park (Facebook)

To Top
Send this to a friend