Economie

Benfica : chiffre d’affaires record pour la saison 2015-2016

benfica record chiffre d'affaires

Le Benfica Lisbonne, solide 8ème du classement UEFA, a pleinement profité de ses bonnes performances européennes lors de la saison 2015-2016 pour afficher un niveau de revenus record pour le club. Les résultats sportifs actuels, associés à l’entrée en vigueur du nouveau contrat TV domestique, permettent même d’envisager de battre ce record dès cette année. Analyse réalisée par Emmanuel Mériaux.

La saison 2015-2016 marquait le début d’un nouveau cycle de trois ans pour les droits TV redistribués par l’UEFA en Ligue des Champions et en Ligue Europa, avec une forte augmentation de ces derniers. Benfica a donc été inspiré en réalisant un très bon parcours européen, échouant en quart de finale contre le Bayern Munich de Pep Guardiola. Ces résultats sont en effet pour beaucoup dans la réalisation de son chiffre d’affaires record s’élevant à 126 M€, loin devant les 105 M€ de la saison 2013-2014, elle aussi ponctuée de bons résultats à l’échelle continentale.

Cette lucrative campagne européenne du club lisboète lui aura donc rapporté 36,155 M€. Avec, dans le détail, 12 M€ pour la participation à la phase de groupe de la coupe aux grandes oreilles, 5,5 M€ pour les huitièmes de finale et 6 M€ pour les quarts, s’ajoutant à cela les 5,324 M€ reversés par l’UEFA pour les résultats en poule ainsi que les 7,331 M€ pour la part de marché (marketpool). Un joli trésor de guerre, donc.

Si ces revenus en provenance de l’UEFA ont clairement fait la différence dans les résultats financiers du club, il ne s’agit pas pour autant de la seule catégorie en augmentation. En effet, les revenus en provenance du sponsoring ont augmenté de plus de 4 M€ en 3 ans, passant de 16,9 M€ en 2013 à un peu plus de 21 M€ en 2016.

En ce qui concerne les droits TV domestiques, les chiffres sont stables et sans surprise, à hauteur de 33,4 M€. Gérés directement par le club lisboète sur la période 2013-2016, ces derniers avaient naturellement gonflé d’une vingtaine de millions d’euros entre 2012 et 2014, entrainant également un coût supplémentaire à assumer pour le club.

Benfica devrait à nouveau battre son record de CA opérationnel en 2016-17

Le chiffre d’affaires record réalisé par Benfica la saison dernière a également permis au club d’obtenir un résultat opérationnel hors transferts positif, à un peu moins de 8 M€. Et lorsque l’on se penche de plus près sur les comptes, on s’aperçoit qu’il faut remonter à la saison 2011-2012 pour retrouver trace d’un autre résultat dans le vert. Cela coïncide d’ailleurs avec un autre quart de finale en Ligue des Champions disputé par le club lisboète. Si les deux finales de Ligue Europa en 2014 et 2015 ont permis de limiter la casse financièrement, il a donc bien fallu s’en remettre au marché des transferts pour sortir du rouge ces années-là.

Enfin, concernant la masse salariale, celle-ci semble maitrisée. Elle s’élève à moins de 50% des revenus du club sur la saison passée, loin donc de la limite de 70% conseillée par l’UEFA. La non-externalisation de la production télévisuelle des matchs de Benfica lors des 3 dernières saisons vient cependant apporter un léger bémol : en gonflant ainsi les revenus et les dépenses, la part prise par la masse salariale dans ceux-ci est naturellement diminuée. La saison en cours permettra un retour à la normale sur ce point, le club ayant vendu et donc externalisé ses droits TV pour une période de 10 ans.

Une récente qualification en huitièmes de finale de Ligue des Champions, une capacité à valoriser ses joueurs sur le marché des transferts (comme le prouve le départ récent de Gonçalo Guedes au Paris Saint-Germain pour 30 M€ + 7 M€ de bonus), l’entrée en vigueur d’un nouveau contrat de droits TV à hauteur de 400 M€ sur 10 ans (que le club souhaite déjà renégocier !)… Le Benfica Lisbonne semble bien parti pour battre à nouveau son record de chiffre d’affaires cette saison. Suffisant pour rester performant face à l’élite européenne ?

Si vous souhaitez prolonger la discussion, n’hésitez pas à suivre le compte Twitter d’Emmanuel Mériaux

Source photo à la Une : Wikipedia.org (Wolfgang PehlemannCC BY-SA 3.0 DE)

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer