Economie retombées économiques euro 2016 france

Publié le 10 janvier, 2017 | par Anthony Alyce

L’EURO 2016 a généré 1,22 milliard d’euros de retombées sur l’économie française

Le ministère en charge des sports rend aujourd’hui publique une étude menée conjointement par le CDES et l’agence Keneo au sujet des retombées générées par l’organisation de l’EURO 2016 sur l’économie française. Les chiffres sont proches des estimations réalisées en amont de la compétition et coïncident avec les premiers bilans réalisés par certaines villes hôtes de l’événement. Analyse…

Outre le succès populaire généré par l’événement, l’EURO 2016 a également constitué une bonne affaire sur le plan économique pour la France. D’après une étude commandée par le ministère en charge des sports et réalisée conjointement par le CDES et l’agence Keneo, la compétition a généré des retombées à hauteur de 1,22 milliard d’euros sur l’économie française !

Dans le détail, les dépenses globales liées à l’organisation de l’événement sont évaluées à 596 M€ (dépenses UEFA, frais engagés par les équipes participant au tournoi…). Et l’impact touristique de la compétition a généré un surplus d’activité à hauteur de 625,8 M€. La France a ainsi accueilli durant l’EURO 613 000 visiteurs internationaux, dépensant en moyenne 154 € par jour.

En termes d’emploi, l’EURO 2016 a entraîné un volume d’activité de l’ordre de 116 750 mois travaillés, équivalent à la création de près de 10 000 emplois à temps plein sur l’année 2016. La compétition a également généré près de 75 M€ de rentrées fiscales, dont 70 M€ de TVA. Un montant qui correspond à peu près à l’exonération fiscale accordée à l’entreprise organisatrice de l’événement, EURO 2016 SAS.

EURO 2016 : des résultats en accord avec les premiers chiffres mesurés par les villes hôtes

Lors d’une interview accordée à L’Equipe, le Ministre de la Jeunesse, de la Ville et des Sports, Patrick Kanner s’est félicité des retombées économiques de l’événement tout en soulignant le travail réalisé pour mener à bien cette étude. A noter que le chiffre mesuré au sein de ce rapport se rapproche d’une étude ex-ante réalisée également par le CDES en novembre 2014. Le Centre de Droit et d’Economie du Sport de Limoges avait alors calculé à l’époque des retombées à hauteur de 1,266 milliard d’euros pour la France.

Les conclusions de l’étude correspondent également aux premiers résultats évoqués par les élus locaux des villes hôtes de l’événement. « Au final, pour 1€ investi, nous avons obtenu un retour de l’ordre de 17,30 € ! » nous confiait récemment Roland Goujon, Vice-Président de Saint-Etienne Métropole en charge des sports, au sujet de l’organisation de l’EURO 2016 au sein de l’agglomération stéphanoise. « Le bilan économique de l’EURO 2016 est très positif pour la Métropole de Lyon » nous avait également indiqué Fouziya Bouzerda, Adjointe à la Mairie de Lyon en charge du commerce, de l’artisanat et du développement économique, lors d’une interview exclusive accordée à Ecofoot.fr

L’économie française est donc l’autre grande gagnante du tournoi continental organisé au mois de juin/juillet dernier.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire 


Source photo à la Une : Ecofoot.fr



VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

Tags: ,


A propos du contributeur

Spécialiste des problématiques foot-business, je partage mes analyses construites à partir d'échages avec des experts du secteur, de rapports d'études ou encore d'articles publiés au sein de médias français ou internationaux



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Back to Top ↑