Economie

Manchester City, nouvelle superpuissance financière du football mondial ?

manchester city puissance financière
CosminIftode / Shutterstock.com

La société Soccerex, spécialisée dans l’organisation de salons foot-business, a dévoilé cette semaine la première édition de son nouveau baromètre annuel, Soccerex Football Finance 100, visant à hiérarchiser les différents clubs de la planète en fonction de leur solidité financière.

Un Manchester peut en cacher un autre. Alors que Manchester United est considéré depuis plusieurs années comme le club le mieux structuré sur le plan économique – en raison des records de chiffre d’affaires battus successivement au cours des derniers exercices – l’institut Soccerex vient placer Manchester City en tête de la première édition de son baromètre financier !

Pour définir cette hiérarchie mondiale, Soccerex a calculé pour chaque club un « Football Finance Index » score, basé sur les éléments comptables 2015-16 publiés par les différentes formations. Cinq critères ont été retenus pour construire ce Football Finance Index : les actifs joueurs, les autres actifs, les liquidités disponibles, la capacité d’investissement du propriétaire du club et le niveau d’endettement (corrélé négativement).

Détenu par un puissant actionnaire capable de réaliser de lourds investissements et bénéficiant d’importantes rentrées financières grâce à la stratégie monde de son propriétaire combinée aux recettes TV de la Premier League, Manchester City parvient à devancer l’ensemble de ses concurrents.

De façon plus surprenante, Arsenal se classe au deuxième rang. Un classement qui alimentera un peu plus la théorie selon laquelle Arsène Wenger est maintenu à la tête des Gunners en raison… des bons résultats économiques du club ! Le club londonien doit cette deuxième place à ses importantes réserves financières, évaluées à 300 M€. Pour les experts de Soccerex, Arsenal FC possède désormais les moyens de changer de modèle économique, permettant au club de renforcer à court terme sa compétitivité sportive.

Cette hiérarchie dressée par Soccerex fait la part belle aux clubs considérés comme « nouveaux riches ». Outre le leadership occupé par Manchester City, le PSG se hisse sur la troisième marche du podium. Le critère « capacité d’investissement » a notamment fait la différence pour le club parisien. Sur ce seul critère, le club parisien se classe au deuxième rang mondial d’après les données collectées par Soccerex.

Si la Premier League est très bien représentée au sein de ce Top 20, en revanche, les clubs de Liga semblent être en retrait. Cela s’explique par les critères retenus par Soccerex, qui ne favorisent pas les deux géants de Liga Santander. Clubs détenus par les socios, le Real Madrid (6ème rang) et le FC Barcelone (13ème) sont notamment pénalisés par le critère « capacité d’investissement des actionnaires », évalués à 0 pour les deux clubs.

Au contraire, un tel critère favorise grandement les clubs de Chinese Super League. Détenus pour la majorité d’entre eux par des tycoons ou des géants industriels chinois, neuf clubs de CSL parviennent à intégrer le top 100 du classement. La formation de Guangzhou Evergrande, propriété du géant du e-commerce Alibaba, se hisse même au quatrième rang de ce classement !

A noter également la forte présence des clubs de Major League Soccer : le championnat nord-américain parvient à réunir 5 franchises au sein du top 30. Les Los Angeles Galaxy, meilleur représentant de la Major League Soccer, pointent au 14ème rang. La détention d’importants actifs – certaines franchises sont propriétaires de leur enceinte – expliquent cette importante représentation des clubs nord-américains. La propriété du Groupama Stadium permet également à l’OL d’intégrer le top 20 mondial dressé par Soccerex.

Enfin, outre le PSG et l’OL, un troisième club français se hisse au sein de ce top 20. Il s’agit de l’AS Monaco, qui dispose notamment d’importants actifs joueurs et qui peut compter sur le solide profil de son actionnaire. Des éléments suffisants pour intégrer le gotha financier du football mondial.

En savoir plus sur la méthodologie adoptée : http://mysoccerex.com/Soccerex_Football_Finance_100_2018_Edition.pdf

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer