Economie

Arsenal FC renoue avec les gros profits !

arsenal profits bilan financier 2017-18

La direction d’Arsenal FC a présenté un excellent exercice comptable pour la saison 2016-17 malgré des résultats sportifs décevants.

Paradoxalement, cette « bonne » nouvelle ne va pas forcément ravir les fans des Gunners. Alors qu’Arsenal FC n’a pas atteint tous ses objectifs sportifs au cours du dernier exercice – le club a fini la saison au 5ème rang et n’a pas obtenu son ticket pour la Champions League pour la première fois depuis 20 ans – en revanche, les Gunners ont renoué avec les conséquents profits !

D’après les premiers éléments du compte de résultat 2016-17 dévoilé par la direction du club, Arsenal FC a enregistré un résultat avant impôt positif à hauteur de… 44,6 M£ (50,7 M€) ! Un niveau de profits qui a été multiplié par … 15 par rapport à la saison passée. Il faut tout simplement remonter à la saison 2009-10 pour retrouver la trace d’un meilleur bilan.

Cette croissance exponentielle des profits s’appuie bien évidemment sur une nette hausse du chiffre d’affaires du club. Pour la première fois de son histoire, le club dépasse la barre des 400 M£ de chiffre d’affaires opérationnel en affichant 422,8 M£ (480,8 M€) de revenus. Un chiffre d’affaires qui est en progression de plus de 20% par rapport à l’an dernier.

Bien évidemment, l’entrée en vigueur des nouveaux contrats télévisuels en Premier League ont largement contribué à cette tendance. Par rapport à l’an dernier, le club londonien a perçu un surplus de revenus médias de 58 M£ (66 M€).

Une croissance qui a également été soutenue par les revenus commerciaux du club. Le club a enregistré une progression de ses recettes commerciales de 10% par rapport à la saison précédente. Une progression de 5,9 M£ (6,7 M€) qui est notamment due à la signature de multiples accords secondaires de partenariat.

Arsenal FC : un résultat « faussement » bon ?

Si la hausse de chiffre d’affaires a contribué à l’envolée des profits du club, Arsenal FC a également su contrôler la hausse de ses charges. Un contrôle qui a été fait en partie de manière involontaire car lié à un objectif sportif manqué par le club.

En effet, la non-qualification d’Arsenal FC pour l’édition 2017-18 de la Champions League a permis au club londonien de fortement limiter la croissance de sa masse salariale chargée. Cette dernière n’a augmenté que de 4 M£, restant en-dessous de la barre des 200 M£ (199,4 M£). Cette faible croissance s’explique par le non-paiement des bonus liés à la prime de qualification en C1.

Ainsi, en ratant un objectif majeur, Arsenal FC a considérablement amélioré son résultat comptable lors de la saison 2017-18. Néanmoins, l’impact de la non-qualification en C1 se fera sentir dans les comptes de l’exercice en cours, Arsenal étant alors privé des lucratives recettes provenant de la prestigieuse compétition. Un manque à gagner qui ne devrait pas empêcher les Gunners d’afficher des comptes positifs, pour le 16ème exercice consécutif…

Source photo à la Une : Flickr.com (jelm6CC BY 2.0)

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer