Economie

Arsenal FC : victoire de Kroenke par KO !

arsenal recomposition actionnariale
Jimmy W / Shutterstock.com

Le club d’Arsenal FC a annoncé en début de semaine une recomposition de son actionnariat. Des mouvements qui renforcent considérablement la position de Stan Kroenke, actionnaire majoritaire du club londonien. Eclairage.

C’était dans l’air depuis quelques mois et le club londonien a officialisé la nouvelle en début de semaine. Déjà actionnaire majoritaire du club à 67%, l’homme d’affaires américain Stan Kroenke a racheté les parts de son « partenaire », Alisher Usmanov.

Selon les informations dévoilées, le magnat russe a accepté de vendre ses parts détenues dans le club londonien – soit environ 30% du capital social d’Arsenal FC – contre un montant de 550 M£. Une transaction qui valorise Arsenal à hauteur de 1,8 Md£.

Usmanov s’est résigné à quitter Arsenal FC

Pourtant, l’homme d’affaires russe n’a pas toujours tenu cette position de vendeur au sein du club londonien. Manifestant régulièrement sa désapprobation concernant le management du club mené par Kroenke ; Usmanov a essayé à plusieurs reprises d’accroître ses parts dans le club londonien.

Il y est même parvenu en 2016 en rachetant 15% du capital social d’Arsenal FC au businessman iranien Farhad Moshiri, parti depuis investir à Everton. Un mouvement qui avait alors permis à Usmanov de doubler ses parts au sein des Gunners.

Suite à ce premier mouvement, Usmanov a même tenté de racheter les parts détenues par Stan Kroenke. L’an dernier, Alisher Usmanov a fait parvenir une offre à hauteur de 1,3 Md$ pour récupérer les parts de l’homme d’affaires américain. Une offre qui a été rapidement rejetée par Stan Kroenke, ne souhaitant pas se désengager du club.

Arsenal FC : comment Stan Kroenke a financé le rachat des parts d’Usmanov ?

Ne parvenant pas à atteindre une position d’actionnaire majoritaire, la vente des parts devenait inéluctable pour Alisher Usmanov. Ce dernier a néanmoins tenté de résister en refusant au mois d’octobre dernier une offre de Kroenke, lui proposant de racheter ses 30% contre une somme de 525 M£. Finalement, la deuxième offre aura été la bonne.

Bien que la situation d’Arsenal aurait pu attirer d’éventuels investisseurs – le club dégage des profits depuis une quinzaine d’années – la situation d’Alisher Usmanov l’empêchait de faire monter les enchères. Malgré la détention de 30% du capital social du club, l’homme d’affaires russe ne disposait pas de siège au sein du conseil d’administration. Et la possibilité de devenir actionnaire majoritaire du club était réduite à néant en raison de la position adoptée par Stan Kroenke. Usmanov ne pouvait alors vendre ses actions qu’à l’homme d’affaires américain.

Selon les informations évoquées par le Financial Times, Stan Kroenke ne devrait investir que 45 M£ de sa fortune personnelle dans cette opération. Pour finaliser la transaction, l’actionnaire majoritaire du club londonien aurait contracté un prêt, via sa société KSE UK, de 557 M£ auprès de la Deutsche Bank.

A noter que cette opération n’a pas été très bien perçue par les supporters des Gunners. « C’est un jour terrible dans l’histoire d’Arsenal Football Club » a même indiqué l’Arsenal Supporters Trust dans un communiqué publié suite à la transaction. Alors que la gestion menée par Stan Kroenke est contestée depuis plusieurs années par les fans d’Arsenal, ces derniers craignent désormais que l’homme d’affaires américain retire les dernières actions du club londonien cotées à la bourse de Londres. Une opération qui permettrait alors à Kroenke d’être véritablement seul aux commandes du club…

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer