Economie

L’UEFA sanctionne lourdement le FC Porto !

fc porto sanctions uefa

Vendredi dernier, l’instance européenne a prononcé de lourdes sanctions à l’encontre du FC Porto pour non-respect du fair-play financier.

Mauvaise nouvelle pour Sergio Conceição. Seulement quelques jours après avoir officialisé sa signature en tant que technicien du FC Porto, le nouvel entraîneur des Dragons va devoir composer avec des contraintes financières qui n’étaient pas forcément prévues au programme.

En effet, l’UEFA a décidé de taper fort en sanctionnant assez lourdement le club portugais pour non-respect du fair-play financier. Alors que le FC Porto avait pris pour habitude d’équilibrer ses comptes grâce à d’importantes cessions de joueurs, la direction a délibérément laissé filer les déficits au cours des derniers mois afin de rétablir sa compétitivité sportive.

Résultat : le FC Porto a dévoilé des pertes supérieures à 58 M€ au cours de l’exercice 2015-16. Et la situation ne semble pas s’améliorer pour la saison 2016-17. Bien que le club n’ait pas encore publié ses comptes, la direction de Porto avait déjà dévoilé un résultat net négatif à hauteur de 29,4 M€ concernant le premier semestre de l’exercice !

FC Porto : retour à l’équilibre en 2020-21 ?

Souhaitant sanctionner cette dérive budgétaire, l’ICFC a dernièrement prononcé son verdict concernant la situation du FC Porto. Le club portugais a ainsi reçu une amende à hauteur de 700 000 € pour non-respect des règles du fair-play financier. Cette somme pourrait être réévaluée jusqu’à 2,2 M€ si le FC Porto venait à ne pas respecter ses engagements futurs.

Parmi les engagements pris auprès de l’UEFA, la direction du FC Porto a promis un retour à l’équilibre financier à l’horizon 2020-21. Le club ne devra pas dépasser un déficit de 30 M€ pour l’exercice fiscal 2017, 20 M€ pour 2018 et 10 M€ pour 2019.

Le FC Porto s’est également engagé à respecter différents ratios, dont celui de la masse salariale sur revenus opérationnels. Les coûts financiers et le résultat net des activités de transferts seront également encadrés par l’UEFA.

Enfin, le FC Porto subira une réduction du nombre de joueurs inscrits au sein des compétitions européennes au cours des prochaines saisons. Lors de l’exercice 2017-18, le FC Porto pourra seulement inscrire 22 joueurs en C1 au lieu de 25.

Malgré la sévérité des sanctions, le FC Porto devrait en revanche parvenir à tenir ses engagements auprès de l’instance européenne sans réduire sa compétitivité sportive. Le FC Porto va bientôt bénéficier de l’entrée en vigueur de ses nouveaux contrats TV et commerciaux, qui permettront au club de faire un bond en avant en termes de revenus. Des éléments qui rassureront les experts financiers de l’UEFA.

Source photo à la Une : Flickr.com (Edgar JiménezCC BY-SA 2.0)

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer