Economie

FIFA : 209 M$ redistribués aux clubs au titre de la Coupe du Monde 2018

coupe du monde 2018 redistribution clubs
Alizada Studios / Shutterstock.com

La FIFA a publié hier le détail de la redistribution des dédommagements versés aux clubs pour la mise à disposition des joueurs durant la Coupe du Monde 2018. Sans surprise, l’essentiel des paiements ont concerné les clubs européens. Eclairage.

209 M$. C’est la somme globale versée par la FIFA aux différents clubs professionnels pour avoir libéré leurs joueurs pour la Coupe du Monde 2018. Un montant qui correspond à une indemnité de 8 530 $ par joueur et par jour de compétition.

Notamment grâce au travail proactif mené par l’ECA afin de peser sur les négociations, la somme redistribuée par la FIFA est ainsi en progression de… 200% par rapport aux dédommagements distribués en 2014 dans le cadre du « Club Benefits Programme ».

Au total, 416 clubs dépendant de 63 fédérations différentes ont été concernés par les paiements. Sans surprise, une grande partie du montant a été encaissée par les clubs européens. 157,8 M$ ont ainsi été versés aux clubs sous le joug de l’UEFA dont 37,4 M$ aux clubs anglais et 22,6 M$ aux clubs espagnols.

En revanche, la deuxième confédération ayant perçu le plus gros montant est l’AFC avec une somme globale de 19,8 M$. Malgré l’absence de son équipe nationale, la Chinese Super League est le deuxième championnat asiatique à avoir encaissé le plus gros chèque, derrière la J-League. Un indicateur qui témoigne notamment de la montée en puissance du football de club asiatique.

Considérée traditionnellement comme la deuxième force du football mondial, l’Amérique du Sud ne se classe qu’au quatrième rang de ce classement. Les clubs issus du CONMEBOL ont reçu 11,3 M$ d’indemnités. Un montant inférieur de 2 M$ aux clubs issus de la CONCACAF. Enfin, une enveloppe de 6,3 M$ a été réservée aux clubs africains. Et aucun dédommagement n’a été reversé aux formations issues de l’OFC, non-représentées dans le tournoi (le championnat australien appartenant désormais techniquement à l’AFC).

Parmi les clubs ayant reçu les plus importants reversements, Manchester City se classe en tête. Seul club à avoir perçu plus de 5 M$ d’indemnités, les Citizen devancent le Real Madrid et Tottenham. A noter que deux clubs français se classent dans le top 10 : le PSG se hisse au 5ème rang avec 3,9 M$ et l’AS Monaco se situe à la 10ème place avec 2,9 M$ d’indemnités.

Enfin, la FIFA a tenu à préciser que de nombreux clubs non-issus du top 5 des championnats européens ont perçu des indemnités supérieures à 1 M$. C’est le cas notamment d’Al Ahly (Egypte), du CF Pachuca (Mexique), d’Al-Hilal FC (Arabie Saoudite), de Boca Juniors (Argentine), du FC Copenhague (Danemark), du Celtic FC (Ecosse), d’Anderlecht (Belgique) ou encore des formations d’Eredivisie de l’Ajax et du Feyenoord.

« La Coupe du Monde est la compétition reine du football, générant des émotions et de la passion aux quatre coins du monde. C’est la responsabilité de la FIFA de redistribuer les revenus de cette compétition unique à l’intégralité de la communauté football et les clubs, évidemment, méritent d’être intégrés au partage car ils sont des contributeurs clés à ce succès. Je suis très heureux de voir autant d’équipes de régions différentes profiter de ce programme, ce qui aidera à développer encore davantage le football à travers le monde » a alors conclu Gianni Infantino au sujet des sommes reversées aux clubs.

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer