Economie

Girondins de Bordeaux : vers un modèle autosuffisant ?

A_Lesik / Shutterstock.com

Lors d’une interview accordée à nos confrères de L’Equipe, le nouveau patron exécutif des Girondins de Bordeaux, Frédéric Longuépée, a dévoilé sa vision pour développer les activités du club au scapulaire. Une vision parfaitement alignée avec les nouveaux propriétaires du club.

Comment autofinancer son modèle économique ? Alors que cette problématique semble constituer la priorité des nouveaux propriétaires américains des Girondins ; Frédéric Longuépée, qui a pris à la mi-janvier ses fonctions de président du club bordelais, a dévoilé des premières pistes pour réajuster le modèle économique lors d’une interview accordée à nos confrères de L’Equipe.

A l’image des grands travaux menés au Paris Saint-Germain, le nouveau boss exécutif des Girondins de Bordeaux souhaite réajuster le travail mené sur les différents centres de profits pour accroître les revenus opérationnels du club aquitain et financer sa politique sportive ; qui devra également générer des plus-values en misant notamment sur des jeunes joueurs.

« Je suis convaincu qu’un club de football ne fait pas partie de l’industrie du sport mais de celle du divertissement. J’aime beaucoup échanger avec l’industrie du retail, des parcs de loisirs, de l’hôtellerie, des loueurs de voitures ou des compagnies aériennes… Il y a du bon partout à prendre en termes d’accessibilité, d’accueil, de restauration » a ainsi confié le nouveau dirigeant des Girondins.

Pour pouvoir développer les revenus opérationnels du club, les Girondins ont déjà renforcé certains services en coulisses. Antony Thiodet, Co-Fondateur de la société de consulting Time For Biz, a notamment rejoint le club de Bordeaux en qualité de Directeur Ticketing et Hospitalités.

Pour atteindre ses objectifs, la direction compte également mettre en place un plan d’actions visant à renforcer les liens du club avec son territoire mais également à l’international. L’organisation de tournées sur les marchés étrangers ou encore l’ouverture d’académies seront prévues dans le plan de développement du club.

La tâche ne sera néanmoins pas aisée pour la nouvelle direction en place. Les Girondins de Bordeaux ont régulièrement affiché un résultat net déficitaire lors des dernières années d’actionnariat M6. Des déficits qui s’expliquaient par la volonté de maintenir un certain niveau de compétitivité sportive.

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer