modèle social fiscal foot français
Economie

Un modèle social français inadapté à la Ligue 1 ?

Romain Biard - Shutterstock.com

Alors qu’une réforme structurelle est sans cesse promise par les différents gouvernements qui se succèdent à la tête de l’Etat, aucune rupture n’a été conduite au cours des dernières décennies, permettant d’adapter le modèle social et fiscal français aux transformations de l’économie mondiale. Un manque de dynamisme dont souffre le football professionnel français, qui doit supporter le poids d’un modèle inadapté à ses contraintes. Pour mieux comprendre en quoi et dans quelle mesure le modèle français pénalise la compétitivité de la Ligue 1, Ecofoot.fr s’est entretenu avec Charles Le Lez, ancien avocat fiscaliste et chargé d’enseignement en droit fiscal.

A quel point le modèle social et fiscal français nuit-il à la compétitivité des clubs de Ligue 1 ?

La France est championne d’Europe des prélèvements obligatoires. Le niveau des cotisations dans notre pays y est bien supérieur à celui de nos voisins européens. Des cotisations qui servent à payer notre système de santé, de retraite… et qui se superposent à notre système fiscal qui lui, est dans la moyenne basse de l’OCDE.

Outre son niveau important, la mauvaise répartition des prélèvements obligatoires pose également problème en France. Et, au final, personne n’est content. Cela provoque autant la colère des Gilets Jaunes que l’expatriation des grandes fortunes. Je m’explique : aujourd’hui, un footballeur célibataire qui déclare un million d’euros de revenus imposables sur une année civile paie environ 425 000 € d’impôt. En générant le même niveau de revenus via des produits financiers, il est alors seulement taxé à hauteur de 300 000 € !

Globalement, le travail est aujourd’hui trop taxé en France ! Notamment par rapport aux produits financiers. Et, évidemment, le football n’échappe pas à cette réalité. Cela fait des décennies que nous connaissons ce problème récurrent en France. Un problème qui a été signalé à maintes reprises par la Cour des Comptes. Notre système social et d’imposition – remontant respectivement dans sa forme moderne à la Libération et à la naissance de la Ve République – n’est plus adapté aux mutations modernes de l’économie.

En contre-partie, les footballeurs évoluant en France ne bénéficient-ils pas d’une meilleure protection sociale ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés Ecofoot Premium


Pas encore abonné à Ecofoot Premium ? S'abonner à Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Recevoir chaque semaine notre magazine numérique
  • Soutenir le développement d'un média que vous appréciez


  • Magazine N°53


    Un modèle social français inadapté à la Ligue 1 ?

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer