Interview

« Joma équipera d’autres clubs français lors des saisons à venir »

interview équipementier joma

Ecofoot.fr s’est entretenu cette semaine avec Dioubi Med, Responsable du développement des activités de l’équipementier Joma sur le marché français. Au cours de cet entretien, Dioubi Med est revenu sur la stratégie menée par la firme espagnole afin d’accroître ses parts de marché en France.

Le marché français est-il important pour un groupe comme Joma ?

Le marché français est évidemment important pour nous. Tout d’abord, Joma est une marque espagnole. Notre pays a une frontière commune avec la France. D’un point de vue logistique, c’est plus facile pour nous de nous implanter sur un marché frontalier.

Ensuite, la France est un grand pays de sports ! Les sélections nationales obtiennent d’excellents résultats en football, basket, handball, volley… Au niveau du football, le championnat de Ligue 1 est également reconnu en France mais aussi à l’étranger. Des clubs comme le PSG, l’OM ou Lyon bénéficient d’une grande notoriété.

Plus globalement, l’ensemble du marché européen est très important pour le développement des activités de Joma. Et la France constitue un marché clé sur le continent européen.

Quelle est la part du marché français dans le chiffre d’affaires global de Joma ?

La part du marché français dans le chiffre d’affaires global de Joma n’est aujourd’hui pas très importante. Mais nous venons à peine de démarrer nos activités sur ce marché. Cela fait quatre ans que nous sommes présents commercialement sur le territoire français.

En revanche, le ressenti est très bon. Nous connaissons un développement similaire à celui enregistré en Italie ou en Angleterre, marchés au sein desquels nous sommes présents depuis plus longtemps.

Au démarrage, nous travaillions seulement avec deux agents commerciaux pour assurer notre développement en France. Désormais, nous en comptons neuf. Et nous envisageons de recruter de nouveaux agents dans un futur proche.

Pour le moment, nous tenons nos objectifs en matière de croissance commerciale. Nous sommes désormais convaincus que le marché français va devenir à terme très important pour la marque Joma.

En 2015, Joma a décidé d’entrer au sein du marché du football professionnel français en engageant une collaboration avec le TFC. Comment avez-vous choisi votre premier partenaire sur le marché français ? La proximité de la ville de Toulouse avec l’Espagne a-t-elle compté dans votre choix ?

La proximité de Toulouse avec la frontière espagnole a compté dans notre choix. Cette proximité nous permet de travailler en étroite collaboration avec le TFC. C’est important pour nous de réussir notre collaboration avec notre premier partenaire d’envergure sur le marché français. Dès que le TFC a besoin de nous, par exemple en équipements, nous sommes en capacité de répondre à la demande du jour au lendemain. Nous sommes très réactifs.

Après, les caractéristiques de la ville de Toulouse ont également compté dans notre choix. Culturellement, c’est la ville française la plus Espagnole. Et c’est également la 4ème ville de France ! Toulouse est connue dans le monde entier. Un tel partenariat permet de renforcer la notoriété globale de la marque Joma.

En 2016, vous avez démarré une nouvelle collaboration au sein du football professionnel français en signant un engagement auprès du Havre AC. Comment avez-vous choisi de collaborer avec le HAC ?

Lors du lancement de nos activités en France, nous avions un plan précis de développement. Trois ans après notre lancement commercial, nous voulions signer un contrat avec un club de L1. C’est ce que nous avons fait avec le TFC. Puis, un an plus tard, nous souhaitions nouer une collaboration avec un club de Ligue 2.

Après avoir reçu plusieurs sollicitations, nous avons finalement choisi de travailler avec le HAC. C’est une excellente opportunité pour nous. Le Havre est le club doyen du football professionnel français. Et c’est aujourd’hui un club bien organisé qui possède de grosses ambitions. Le HAC se bat pour monter en Ligue 1.

Inversement, pourquoi à votre avis le TFC et le HAC ont décidé d’engager une collaboration avec Joma ?

Lorsque nous avons formulé notre offre, le TFC et le HAC étaient bien évidemment sollicités par d’autres acteurs du secteur. Et, en effet, il pouvait y avoir des doutes concernant Joma étant donné notre entrée récente sur le marché français.

Nous avons alors entrepris un gros travail pédagogique pour faire connaître notre marque. Joma a été créée il y a plus de 50 ans et la marque est présente aujourd’hui dans plus de 70 pays.

Nous avons envoyé des échantillons au sein des deux clubs pour qu’ils puissent découvrir nos produits. Nous avons également convié les clubs au sein de nos installations en Espagne pour découvrir nos méthodes de travail.

Ils ont notamment pu se rendre compte de nos importantes capacités en matière de stockage. Ils ont également aperçu notre centre de design, permettant de répondre aux demandes précises formulées par les clubs dans la confection de leurs maillots.

Le service de qualité proposé aux clubs a certainement fait la différence au moment du choix réalisé par le TFC et le HAC.

Aujourd’hui chez Joma comment vous calculez le retour sur investissement d’un contrat de partenariat avec un club professionnel ?

Quand un équipementier s’implante dans un pays, la signature de contrats avec des clubs sportifs professionnels est un passage obligatoire. Cela permet de réaliser un travail de notoriété et de visibilité.

Nous sommes aujourd’hui très heureux de nos partenariats conclus en France. Ils répondent parfaitement à nos objectifs. Lors de la saison 2015-16, la marque Joma a connu un véritable pic de visibilité sur le territoire français grâce à l’incroyable deuxième partie de saison réalisée par le TFC, permettant au club de se maintenir en Ligue 1.

Cette visibilité nous a permis de rentrer en contact avec de nombreux revendeurs sur le territoire français et de développer le référencement de nos produits dans les points de ventes.

Etant donné les succès rencontrés avec le TFC et le HAC, la marque Joma envisage-t-elle d’équiper un autre club français lors des saisons à venir ?

Nous avons reçu de nombreuses sollicitations au cours des derniers mois. Pour le moment, nous n’y avons pas donné suite. Mais c’est certain que Joma équipera d’autres clubs français lors des saisons à venir.

Source photo à la Une : Joma / Dioubi Med

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer