Interview

« Réinventer le projet du CCRB pour les 10 années à venir »

Teddy Picaudé / CCR Basket

La crise économique liée à la propagation du COVID-19 sera difficile à surmonter pour l’ensemble des clubs professionnels français. Toutes disciplines confondues. Mais bon nombre de dirigeants du sport français ne se laissent pas abattre par le contexte difficile actuel et cherchent déjà à se projeter vers un avenir plus souriant. C’est le cas de Grégoire Lefebvre, Directeur Général du Champagne Châlons Reims Basket. Même s’il n’occulte pas les difficultés à venir, le dirigeant du club marnais regarde déjà vers le futur en cherchant à construire le nouveau modèle économique du CCR Basket, articulé autour de la future salle Reims Arena qui sera livrée pour la saison 2021-22. Entretien.

Quelles sont les conséquences de cette suspension totale des activités pour le CCRB ? Le club est-il inquiet pour son financement à court terme ?

Nos activités sont suspendues depuis le 18 mars dernier, avec application du dispositif d’activité partielle. Nos salariés administratifs sont arrêtés partiellement tandis que notre secteur sportif est à l’arrêt complet en raison de la suspension des compétitions.

A l’image de tous les clubs de Jeep Elite et de Pro B, nous sommes inquiets des conséquences économiques de cette crise. A court terme, d’abord, en raison de l’interruption de nos revenus matchday notamment. Mais l’inquiétude est encore plus grande pour les saisons suivantes. Tous les clubs professionnels mettront plusieurs saisons à se reconstruire. C’est inéluctable. Quelle que soit l’issue de la saison en cours, il faut au plus vite entamer une réflexion sur le basket français de demain pour limiter au mieux les conséquences de la crise économique.

Le CCRB est-il assez solide financièrement pour faire face à la suspension actuelle des compétitions ? Les mesures gouvernementales permettent-elles d’atténuer les effets de cette crise à court terme ?

Depuis le 18 mars, nous gérons le club au jour le jour en fonction de l’évolution de cette situation exceptionnelle. Nous tâchons de prendre les meilleures décisions pour amortir le choc sanitaire, financier mais aussi social.

« Il faut au plus vite entamer une réflexion sur le basket français de demain »

Dans cette situation difficile, il faut néanmoins se réjouir de vivre dans un pays qui a mis en place des mesures fortes pour soutenir son économie. Les pouvoirs publics ont débloqué des aides massives pour permettre aux entreprises de faire face à la nette baisse d’activité. Certes, cela ne permet pas de couvrir tous les effets négatifs du choc économique. Loin de là ! Mais cela permet d’amortir quelque peu la chute. Quand on compare notre modèle à celui des Etats-Unis par exemple, nous sommes plutôt bien lotis.

La Ligue Nationale de Basket ne s’est pas encore prononcée définitivement sur la suite à donner à la saison 2019-20. Quelle est votre position à ce sujet ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés Ecofoot Premium


Pas encore abonné à Ecofoot Premium ? S'abonner à Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Recevoir en avant-première nos magazines numériques
  • Soutenir le développement d'un média que vous appréciez


  • Magazine N°68


    « Réinventer le projet du CCRB pour les 10 années à venir »
    To Top

    Send this to a friend