Après avoir connu une terrible faillite en 2012 – en raison d’une dette supérieure à 20 millions de francs suisses – plongeant alors le club dans les abîmes du football suisse, Neuchâtel Xamax renaît peu à peu de ses cendres grâce à la stratégie de développement impulsée par sa nouvelle direction. Basée sur la formation de jeunes joueurs, le développement numérique et le renforcement de la relation fan-club, cette nouvelle politique doit permettre à Neuchâtel de redevenir une place forte du football professionnel suisse. Lors d’un entretien accordé à Ecofoot.fr, Gregory Binggeli, Vice-Président et Membre du Conseil d’Administration de Neuchâtel Xamax 1912 SA, revient en détail sur les grandes orientations stratégiques prises par la nouvelle direction du club.

Le club de Neuchâtel Xamax évolue au sein d’une enceinte moderne faisant partie d’un centre multifonctionnel. Le stade de La Maladière constitue-t-il un sérieux atout dans la stratégie de développement du club ?

Nous bénéficions d’un magnifique stade d’un point de vue architectural. Il est moderne – il a été inauguré en 2007 – et nous permet de bénéficier d’une excellente base pour le développement futur du club. Notamment du côté de la digitalisation et de l’amélioration des services aux fans.

La connectivité du stade de La Maladière vous permet-elle d’avancer sur la digitalisation des activités du club ?

L’espace réservé aux médias et aux journalistes bénéficie d’une bonne connectivité. Mais La Maladière n’est pas un stade connecté à proprement parler. C’est d’ailleurs un axe de travail pour le club.

Nous cherchons régulièrement à renouveler les équipements du stade pour en améliorer le confort. Par exemple, l’an dernier, nous avons procédé à un changement de l’écran géant du stade. Le précédent écran datait de l’inauguration de notre enceinte.

En-dehors du stade de La Maladière, quels sont les principaux piliers de la stratégie de croissance de Neuchâtel Xamax ? Comment le club s’y prend-il pour fédérer des communautés de supporters et de partenaires ?

Envie de lire cet article en intégralité ? Devenir membre d'Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Consulter nos magazines numériques
  • Soutenir le développement d'un média singulier


  • Les professionnels recommandent Ecofoot

    "Les contenus d'Ecofoot sont variés, de qualité et visionnaires. C'est un outil idéal de veille"

    Antoine Miche - Président - Football Ecologie France

    Déjà abonné à Ecofoot Premium ?


    Magazine N°89


    Quelle stratégie de développement pour Neuchâtel Xamax ?
    To Top
    Send this to a friend