Interviews

Jean-Pierre Rivère (OGC Nice) : « Nous avons encore beaucoup de travail, notamment sur les droits TV internationaux »

interview jean-pierre rivère ogc nice droits tv ligue 1
OGC Nice

Membre du comité de pilotage de l’appel d’offres des droits TV, le président de l’OGC Nice, Jean-Pierre Rivère, peut être satisfait du travail accompli compte tenu des résultats de la dernière consultation annoncés fin mai par la LFP. Néanmoins, le dirigeant des Aiglons préfère se montrer prudent, tout en appelant désormais à concentrer les efforts vers une meilleure commercialisation des droits TV internationaux du championnat français. Entretien.

Quelle est votre réaction suite aux résultats de l’appel d’offres dévoilés par la LFP ? Le comité de pilotage des droits TV s’attendait-il à franchir la barre des 1,1 Md€/saison de droits TV domestiques ?

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Tout d’abord c’est une réelle satisfaction puisque cela vient récompenser le travail effectué par les clubs et plus généralement l’ensemble du football français. Le choix de lancer si tôt l’appel d’offre des droits TV n’était pas forcément évident mais nous avions pris ce risque et le résultat prouve que nous avons bien fait. Il faut aussi féliciter la qualité du dossier qu’a monté la Ligue de Football Professionnel, qui nous a permis d’obtenir ce résultat-là.

Nous avions pour objectif d’atteindre le milliard d’euros par saison. Nous avons réussi à aller un peu au-delà donc c’est une bonne chose.

Quelles seront les conséquences de la hausse des recettes audiovisuelles pour un club comme l’OGC Nice ? Faut-il s’attendre à une hausse des investissements des clubs français avant même l’entrée en vigueur des nouveaux droits ?

Il faut se réjouir de cette augmentation des droits TV mais il faudra utiliser cette ressource supplémentaire à bon escient.

Je pense que dépenser l’argent que nous n’avons pas encore serait extrêmement dangereux. Il faudra rester vigilant même quand nous aurons un peu plus de moyens. Il s’agira d’être prudent et continuer à gérer les clubs du mieux possible.

Il faut juste considérer que ce montant-là va nous permettre de rattraper une partie du retard que nous avons sur nos concurrents européens. Cependant, nous avons encore beaucoup de travail, notamment sur les droits TV internationaux.

Cette hausse des droits TV va-t-elle, selon vous, entraîner de nouvelles discussions au sujet de la répartition des recettes TV au sein du football professionnel français ?

Il va y avoir des discussions parce que nous avons figé des répartitions précédemment mais il reste des ajustements à faire. Ce seront des ajustements techniques qui vont nécessairement amener de nouvelles discussions entre les clubs et j’espère qu’elles se feront dans un bon état d’esprit.

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer