Interview

RSE : la LFP à l’écoute des clubs professionnels

LFP

La Ligue de Football Professionnel a présenté en début de saison sa nouvelle opération RSE d’envergure avec la Fédération Hospitalière de France, s’engageant à verser 100€ à chaque but marqué sur les pelouses de L1 et L2 en cette saison 2019-20 pour financer les lits des accompagnants des enfants hospitalisés. Une cause choisie en concertation avec les clubs et qui démontre la volonté de la LFP d’orchestrer sa politique RSE en collaboration avec l’ensemble du football professionnel français. Jérôme Belaygue, Directeur de la Communication Externe et RSE de la LFP, nous en dit plus sur la méthodologie de travail mise en place à la Ligue pour coordonner l’ensemble des actions RSE.

Début septembre, la Ligue de Football Professionnel a dévoilé sa nouvelle opération RSE, en collaboration avec la Fédération Hospitalière de France. Pouvez-vous revenir sur cette opération ? Comment avez-vous décidé de défendre cette cause ?

Les clubs professionnels mènent depuis de nombreuses années des actions RSE au sein leur territoire. Nous en recensons plus de 3 000 chaque saison dans notre rapport « Jouons La Collectif ». Dans le cadre de notre stratégie RSE, notre objectif est de les aider à faire rayonner davantage ces actions par le biais d’actions nationales et nous engager durablement pour des causes.

En échangeant régulièrement avec les clubs, nous avons constaté que près de la moitié d’entre eux mène des actions dans les unités pédiatriques des hôpitaux de leur région. Le sujet des enfants hospitalisés est un sujet qui touche toutes les générations. Chaque année, près de 2 millions d’enfants et adolescents sont hospitalisés dans un établissement public de santé.

Nous souhaitions donc mettre en place une action concrète, de fond, en lien avec cette thématique de l’hospitalisation des enfants pour mettre en valeur le travail des clubs, très engagés sur leur territoire. A ce titre, nous nous sommes rapprochés de la Fédération Hospitalière de France (FHF) qui dispose d’un vaste réseau national d’établissements de santé et dont l’une des missions est un programme pour améliorer l’accueil des enfants à l’hôpital. Il s’avère que la présence des parents ou des proches est primordiale pour un enfant pendant la durée de son hospitalisation. Nous souhaitions donc agir sur ce point et avons rapidement acté avec la FHF la mise en place d’un programme d’aide au financement des lits d’accompagnants que nous avons baptisé « 1 but et au lit ! ».

lfp rse

Ainsi, désormais, pour chaque but marqué en Ligue 1 Conforama et Domino’s Ligue 2, 100€ sont versés pour financer les lits d’accompagnant dans les unités pédiatriques des hôpitaux du réseau de la FHF. Depuis le début de la saison, 342 buts ont été marqués dans les deux championnats (ndlr : entretien accordé vendredi 27/09) soit déjà 34 200€ récoltés pour améliorer les conditions d’accueil des enfants hospitalisés et de leurs parents accompagnants.

L’an dernier, la LFP avait monté une opération ambitieuse en collaboration avec EPIC et Simplon visant à favoriser l’insertion professionnelle de personnes en difficulté. La LFP a-t-elle vocation à changer chaque année de cause défendue à travers ses opérations menées en fil rouge ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés Ecofoot Premium


Pas encore abonné à Ecofoot Premium ? S'abonner à Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Recevoir chaque semaine notre magazine numérique
  • Soutenir le développement d'un média que vous appréciez


  • Magazine N°55


    RSE : la LFP à l’écoute des clubs professionnels

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer