impact économique serie a
Economie

Quel est l’impact de la crise sanitaire sur la Serie A ?

Marco Iacobucci Epp / Shutterstock.com

Alors que les répercussions économiques de la crise sanitaire sont violentes pour l’ensemble des clubs européens ; les principales formations de Serie A ont dernièrement dévoilé un résultat net très lourdement déficitaire concernant l’exercice 2019-20. Et malgré les mesures de soutien dernièrement mises en place par le gouvernement italien, les clubs de l’élite du pays s’attendent encore à significativement souffrir sur le plan économique en cette saison 2020-21. Lors d’un entretien accordé à Ecofoot, Luca Marotta, Docteur en Economie, nous livre ses analyses sur les difficultés économiques actuellement traversées par le calcio.

La crise sanitaire liée au Covid-19 impacte lourdement le modèle économique du football européen. Quelles sont les répercussions économiques sur les clubs de Serie A ? La baisse de chiffre d’affaires des clubs de Serie A liée à la crise sanitaire a-t-elle été précisément chiffrée sur la saison 2019-20 ?

Pour le moment, il n’y a pas de chiffrage précis concernant la perte de chiffre d’affaires causée par la crise sanitaire sur la saison 2019-20 de Serie A. Mais, d’après les premières estimations, le manque à gagner serait supérieur à 500 M€ pour l’élite italienne.

Pour rappel, le gouvernement italien a suspendu les compétitions sportives à partir du 10 mars 2020. Suite à cette première annonce, la Fédération italienne de Football (FIGC) a pris la décision de suspendre la Serie A. Les compétitions ont ensuite repris le 12 juin 2020 avec les demi-finales de Coupe d’Italie. La saison sportive 2019-20 de Serie A s’est finalement achevée le 02 août dernier.

Les répercussions économiques de la crise sur les clubs de Serie A sont difficiles à supporter. Les effets de cette crise sanitaire sur les comptes des clubs sont dévastateurs. Les premiers clubs qui ont publié leurs états financiers concernant l’exercice 2019-20 affichent de très lourdes pertes. L’AS Roma, désormais détenu par Dan Friedkin, a ainsi accusé une perte nette de… 204 M€ ! Le résultat net du Milan AC n’est guère plus glorieux avec un déficit de 194,6 M€. Le rival lombard, l’Inter Milan, enregistre également une perte nette de l’ordre de 100 M€. Les clubs de Bologne et de la Lazio affichent également un résultat déficitaire à hauteur, respectivement, de 39,5 M€ et de 15,9 M€. On attend également les publications des comptes de Parma FC, de l’Udinese, du Hellas Verone, du SSC Napoli, de Brescia ou encore de l’US Lecce. Sans oublier les clubs qui achèvent leur exercice comptable au 31 décembre à l’image de l’Atalanta, la Fiorentina, Sassuolo, la Sampdoria, le Genoa ou encore le Torino.

L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés Ecofoot Premium


Pas encore abonné à Ecofoot Premium ? S'abonner à Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Recevoir en avant-première nos magazines numériques
  • Soutenir le développement d'un média que vous appréciez


  • Magazine N°71


    Quel est l’impact de la crise sanitaire sur la Serie A ?
    To Top

    Send this to a friend