sig strasbourg
Interview

SIG Strasbourg, se réinventer en temps de crise

Michel Brisset / Icon Sport

Le contexte est difficile à appréhender. Privés de public depuis plus d’un an – à l’exception de quelques matches à jauge partielle organisés en début d’automne – les clubs de Jeep Elite subissent une sévère contraction de leur chiffre d’affaires en cette saison 2020-21. Toutefois, malgré les difficultés, ils ne restent pas inactifs. Dans la lignée des choix stratégiques actés par la LNB ces derniers mois, certains clubs ont cherché à poser les jalons de leur futur modèle économique pour préparer au mieux la sortie de crise. C’est le cas de la SIG Strasbourg qui explore de nouvelles pistes de développement de ses revenus commerciaux, via notamment le lancement de produits digitaux. Lors d’un entretien accordé à Ecofoot.fr, Martial Bellon, Président du Directoire de la SIG Strasbourg, fait le point sur les différents projets de développement commercial dernièrement entrepris par le club alsacien.

Lors d’une saison classique de Jeep Elite, combien de partenaires la SIG Strasbourg réunit-elle dans son portefeuille ? Quels sont les atouts mis en avant pour convaincre les partenaires de s’engager auprès du club ?

Tout d’abord, il faut savoir que notre club est une société anonyme sportive professionnelle (SASP). Nous ne sommes pas dirigés par un mécène ou un petit groupe de personnes. Une assemblée générale des actionnaires composée de deux sociétés, SIG & ENTREPRISES SAS (92 entreprises régionales) et SIG & TERRITOIRE (600 supporters), élit le conseil de surveillance de la SIG Strasbourg tous les quatre ans. Ce conseil nomme ensuite les membres et le président de notre directoire.

Du fait de notre modèle de gouvernance, nous nous différencions par notre volonté de mettre en avant notre territoire et de rester un club proche de ses partenaires. L’Alsace est un territoire très actif et entreprenant ; notre souhait est de valoriser les acteurs locaux mais aussi de contribuer à la progression économique et sociale de notre région. De plus, nous avons un public très mixte et nous nous engageons prioritairement pour des actions sociétales. En ce sens, nous développons toute l’année des opérations spéciales, comme avec notre maillot « rose » lors du mois d’octobre dernier en faveur de la lutte contre le cancer du sein. Enfin, nous avons aussi l’avantage de pratiquer un sport qui a une image dynamique et qui plait particulièrement aux jeunes générations. Ces atouts nous permettent de fédérer 150 partenaires cette saison malgré la crise – et plus de 200 les saisons précédentes.

Comment est structuré le service partenariats de la SIG Strasbourg ?

Notre souhait est d’avoir un service commercial complémentaire alliant expérience mais aussi jeunesse pour répondre aux problématiques actuelles. Par conséquent, le club est dirigé au quotidien par Jérôme ROSENSTIEHL, le directeur exécutif, et le service commercial est encadré par Philippe DULIEU, qui est fidèle à la SIG Strasbourg depuis plus de 20 saisons et a noué des liens forts avec nos partenaires historiques. Il dispose d’un réseau bien établi et d’une bonne connaissance du bassin économique de notre club. Il pilote deux commerciaux qui ont chacun des profils différents. La première, Alicia VEDDA, a travaillé pendant plus de 7 ans au Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg. Elle peut ainsi apporter une vision de spécialiste sur la partie « Rencontres Economiques » que nous souhaitons développer et sur l’organisation de nos espaces d’hospitalité. Le second, Arnaud JUSTON, a travaillé dans une société qui commercialise des services de communication digitale aux entreprises. Au sein de l’équipe, il permet d’avoir un regard innovant sur le digital que nous voulons développer. Ils disposent tous les trois d’un portefeuille de partenaires à fidéliser et prospectent en parallèle sur des zones géographiques distinctes. Enfin, la cellule est complétée par un assistant commercial en alternance qui a pour rôle d’épauler les commerciaux sur les tâches administratives et d’aider à l’animation du Club Affaires, le réseau de partenaires de la SIG Strasbourg.

La diffusion de rencontres de Jeep Elite en clair sur la Chaine L’Equipe constitue-t-elle un solide argument pour recruter de nouveaux annonceurs ? Le lancement de la chaîne OTT de la LNB produira-t-il le même effet ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés Ecofoot Premium


Pas encore abonné à Ecofoot Premium ? S'abonner à Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Recevoir en avant-première nos magazines numériques
  • Soutenir le développement d'un média que vous appréciez


  • Magazine N°80


    SIG Strasbourg, se réinventer en temps de crise
    To Top
    Send this to a friend