Economie

Résultat à l’équilibre pour le MHSC

mhsc budget équilibré
Maxisport / Shutterstock.com

Le club de Montpellier a enregistré un résultat net positif au cours du dernier exercice. Néanmoins, le MHSC a eu besoin de procéder à d’importantes cessions sur le marché des transferts pour équilibrer son budget. A l’image de nombreux clubs de Ligue 1. Décryptage.

Rarement au cours des dernières années, le club montpelliérain a fait parler de lui concernant sa gestion. Et pour cause : le club rend régulièrement une copie propre sur le plan comptable, présentant un résultat net positif et ne suscitant aucun commentaire négatif de la part de la DNCG.

Le MHSC n’a pas dérogé à cette règle au cours du dernier exercice. Concernant la saison 2016-17, le MHSC a ainsi enregistré un résultat net positif supérieur à 200 000 €. Soit un montant en forte progression par rapport au précédent exercice, au cours duquel le club avait affiché des profits à hauteur de 33 000 €.

Si le MHSC parvient régulièrement à équilibrer son résultat net, il continue pourtant à afficher d’importants déficits d’exploitation. Un résultat qui s’est même dégradé l’an dernier, avec un déficit d’exploitation de l’ordre de 13 M€, en raison notamment d’une hausse de 2,5 M€ de la masse salariale chargée, se rapprochant ainsi de la barre des 34 M€.

A l’image de nombreux clubs de Ligue 1, le MHSC a alors recours à la cession de joueurs importants pour pouvoir contrebalancer son déficit d’exploitation. Ainsi, lors du dernier exercice, le MHSC a enregistré un résultat exceptionnel positif de 13,2 M€, grâce notamment à plus de 13 M€ de produits exceptionnels sur opérations en capital, correspondant aux plus-values comptables enregistrées via la vente de joueurs.

Lors des prochains exercices, le club montpelliérain ne semble pas en mesure de changer de modèle économique. D’ailleurs, dans son rapport, la direction confirme sa volonté de former de jeunes joueurs, afin d’équilibrer son modèle grâce aux plus-values enregistrées sur le marché des transferts.

Toutefois, plusieurs projets pourraient faire changer de dimension le club à moyen terme. Le MHSC est en discussion depuis plusieurs mois avec Montpellier Métropole concernant la construction d’une nouvelle enceinte de 30 000 places. Un nouvel équipement qui pourrait permettre au club d’accroître considérablement ses activités de billetterie.

Enfin, dans le domaine de la formation, la direction du MHSC prévoirait d’ouvrir une académie au Cameroun, en collaboration avec l’ancien joueur du club, Henri Bedimo. Un projet qui a notamment été inscrit dans les documents déposés par le club au Tribunal de Commerce.

NB : les chiffres révélés au sein de cet article concernent exclusivement Montpellier Hérault Sport Club SAS. Les données qui seront publiées prochainement par la DNCG au sujet du club différeront légèrement car ils prendront également en compte les activités des autres entités liées au club, dont notamment l’association.

Articles populaires

To Top
77 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer