Economie

Coupe du Monde : la bataille des bookmakers

bookmakers concurrence coupe du monde 2018
Shutterstock.com

Disputée cet été, la 21ème édition de la Coupe du Monde s’annonce être une véritable poule aux œufs d’or. FIFA, sponsors, chaînes de télévision ou encore tourisme russe devraient en profiter, tout comme les incontournables sites de paris sportifs.

Qui dit Coupe du Monde de football dit forcément enjeux financiers. Nous l’avons déjà évoqué, globalement le Mondial russe devrait ravir plusieurs secteurs de l’économie française et étrangère, et notamment le privé avec les désormais célèbres bookmakers. Qu’ils s’appellent Betclic, Bwin, PMU, William Hill ou encore Betfair, chacun compte énormément sur l’événement pour attirer de nouveaux joueurs, et ainsi exploser les compteurs. Selon une dernière étude, chaque opérateur devrait d’ailleurs, en moyenne, accueillir 60.000 nouveaux joueurs durant le tournoi, soit un potentiel économique gigantesque pour leur avenir. Bien que beaucoup de nouveaux inscrits ne joueront que sur la Coupe du Monde 2018, la plupart prendront en effet l’habitude de placer quelques mises tout au long de l’année sportive, appâtés par les gains et autres promotions toutes plus aguichantes les unes que les autres. Inutile d’ajouter donc, que les différents bookmakers tenteront le tout pour le tout pour se démarquer de la concurrence ces prochaines semaines.

Bonus, Promotions et Cotes : la guerre des opérateurs

Pour être toujours plus séduisants, les différents sites de paris sportifs possèdent différentes flèches à leurs arcs. Prenons l’exemple du marché français. En plus de proposer des promotions tout au long de l’année – 5€ offerts par ci, gains boostés par là – chaque site de paris sportifs se dote d’un bonus de bienvenue pour attirer le prospect, et ainsi le fidéliser pour éviter qu’il n’aille jouer chez la concurrence. Ces dernières offres de bienvenue peuvent prendre différentes formes, comme un remboursement du premier pari en cash, un pari gratuit offert ou un doublement du premier dépôt d’argent, et atteignent parfois des montants énormes pour un particulier. Bwin, qui propose les meilleures cotes Coupe du Monde selon Wincomparator, offre par exemple 107€ au total à ses nouveaux inscrits, et ce n’est clairement pas le seul. En moyenne, chaque bookmaker promettra une centaine d’euros aux nouveaux parieurs, en plus des autres avantages conférés au jour le jour. Et pour le faire savoir, certains n’hésitent pas à dépenser une fortune.

Communiquer pour prospérer

Ces derniers mois, année de Coupe du Monde oblige, les sites de paris en ligne ont ainsi multiplié les actions de communication pour vanter leurs mérites. Outre les « partenariats » avec des égéries comme Pierre Menès (Unibet), Robert Pirès (Bwin), Julien Cazarre (Winamax) ou Alexandre Ruiz (NetBet), les publicités ont par exemple été diffusées en masse, des spots TV aux affiches dans le Métro, en passant par les bannières sur le web ou les interventions à la radio. Autant d’actions qui visent donc à convaincre les éventuels indécis de s’inscrire avant le Mondial, et d’ainsi parier quelques dizaines d’euros entre juin et juillet. Selon différentes sources comme les experts de Statista, le marché des bookmakers devrait engranger une quinzaine de milliards d’euros dans le monde lors du tournoi. Soyez certain que chacun voudra sa part du gâteau. Cette année plus que jamais, la Coupe du Monde de la FIFA sera une affaire de gros sous.

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot
  • Bénéficier de nos meilleurs contenus au format magazine
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer