Economie

L’OGC Nice engrange des profits !

ogc nice profits
Marco Iacobucci EPP / Shutterstock.com

Pour la troisième saison consécutive, la SASP OGC Nice a enregistré un résultat net positif lors de l’exercice 2016-17. Le club azuréen a néanmoins dû procéder à des ventes sur le marché des transferts pour équilibrer ses comptes. Décryptage…

En plus d’avoir considérablement accru sa compétitivité sportive au cours des dernières années, l’OGC Nice a également mis fin aux importants déficits affichés par le passé. Ainsi, d’après les derniers documents comptables déposés par la direction du club au tribunal de commerce, la SASP OGC Nice a enregistré un résultat net positif lors de l’exercice 2016-17. Le club engrange des bénéfices pour la troisième saison consécutive.

Ayant déjà engrangé plus de 6,1 M€ de bénéfices lors de la saison 2015-16, le club azuréen continue sur sa lancée en enregistrant un résultat net positif à hauteur de 1,373 M€ concernant l’exercice 2016-17. Un montant, qui a été porté à la réserve du club – et non-distribué en dividendes – et qui permet à l’OGC Nice d’afficher des capitaux propres positifs à hauteur de 2,793 M€ à l’issue de l’exercice.

Dans le détail, l’OGC Nice a enregistré une hausse significative de plus de 56% de ses produits d’exploitation par rapport à la saison dernière. Le club a ainsi tiré de son exploitation des revenus à hauteur de 65,1 M€ sur l’ensemble de la dernière saison écoulée. Une appréciation qui est notamment due à la participation du club en C3 ainsi qu’aux bons résultats sportifs enregistrés par le club sur la scène nationale – conduisant notamment à une hausse des revenus télévisuels – même si le détail des recettes par source de revenus n’a pas été communiqué.

Dans le même temps, l’OGC Nice a également connu une nette envolée de ses charges d’exploitation, passant de 47,9 M€ en 2015-16 à 74,6 M€ en 2016-17. La masse salariale du club a notamment évolué fortement à la hausse, atteignant la barre des 48,8 M€ – charges sociales comprises – lors du dernier exercice. Une augmentation qui s’explique par un recrutement ambitieux avec l’arrivée de joueurs comme Mario Balotelli, Dante ou encore le technicien Lucien Favre, faisant alors tous partie du top 5 des rémunérations du club.

Ainsi, malgré sa nette progression de chiffre d’affaires, l’OGC Nice continue d’enregistrer un résultat d’exploitation négatif. Un résultat qui s’est même dégradé l’an dernier avec un déficit de l’ordre de 9,5 M€.

Pour résorber ce déficit, le club a alors compté sur un résultat exceptionnel positif de 11,255 M€ pour équilibrer ses comptes. Un résultat positif qui est dû aux plus-values comptables enregistrées lors de la cession de joueurs. Des ventes qui ont permis au club d’engranger plus de 16 M€ lors du dernier exercice écoulé.

Ce nouveau résultat positif prouve que la direction exécutive de l’OGC Nice parvient bien à gérer la croissance sportive du club tout en maîtrisant la situation sur le plan comptable. Néanmoins, à l’avenir, l’OGC Nice aura besoin d’accroître ses revenus structurels afin de ne plus compter sur la cession de ses meilleurs éléments pour assurer son équilibre financier.

NB : les chiffres révélés au sein de cet article concernent exclusivement la SASP OGC Nice Côte d’Azur. Les données qui seront publiées prochainement par la DNCG au sujet du club différeront légèrement car ils prendront également en compte les activités des entités liées au club, dont notamment l’association et les filiales

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer