Economie

Le PSG rétrograde d’une place dans la hiérarchie économique européenne !

psg puissance économique
Mitch Gunn / Shutterstock.com

Selon le dernier classement dressé par le cabinet Deloitte, le Paris Saint-Germain a perdu une place dans la hiérarchie économique européenne en raison de performances sportives en-deçà des espérances.

La nouvelle édition du tant attendu classement « Football Money League » réalisé par le cabinet Deloitte vient d’être publiée. S’appuyant sur le chiffre d’affaires hors transferts engrangé par les différents clubs européens au cours de l’exercice 2016-17, le cabinet d’audit a dressé sa traditionnelle hiérarchie des puissances économiques du Vieux Continent.

Et, pour la deuxième saison consécutive, le Paris Saint-Germain recule au classement européen. Après avoir atteint le 4ème rang en 2014-15, le club connaît son plus mauvais classement depuis la saison 2011-12 en figurant à la 7ème place.

Outre le classement, le PSG affiche également une contraction de son chiffre d’affaires par rapport à la saison dernière. Une baisse qui contraste par rapport à la tendance générale observée au sein du football européen : désormais, il est nécessaire d’atteindre un chiffre d’affaires de l’ordre de 200 M€ pour atteindre le top 20. Un montant en hausse de… 16% par rapport à l’édition précédente !

Ainsi, le Paris Saint-Germain enregistre une baisse de revenus de 7% par rapport à l’an dernier, repassant ainsi sous la barre des 500 M€ de recettes hors transferts. Ce repli est notamment lié à une contraction de l’ordre de 10% de ses revenus commerciaux en raison du non-paiement de certains bonus par les différents sponsors du club. En effet, le club a connu l’an dernier des résultats sportifs non-conformes aux attentes, en laissant notamment échapper le titre en Ligue 1.

A noter toutefois que le chiffre d’affaires présenté par Deloitte sera sans doute différent des données qui seront publiées par la DNCG d’ici quelques semaines. Le cabinet d’audit ne tient compte que des revenus de la SASP alors que le gendarme financier agrègera les recettes enregistrées par la société commerciale, les filiales ainsi que l’association.

[ssp id= »102029299″ embed= »true » width= »100% »]

Outre ses propres performances, le PSG souffre également de la montée en puissance des clubs de Premier League. Ces derniers ont ainsi profité de l’entrée en vigueur des nouveaux droits TV pour renforcer leur présence au sein du Top 20 européen dressé par Deloitte. D’ailleurs, le club parisien perd sa 6ème place au détriment d’Arsenal FC.

Au total, et pour la première fois en 13 éditions, 10 clubs de Premier League parviennent à intégrer le gotha européen. En cette nouvelle édition, les clubs de Southampton et d’Everton FC font notamment leur entrée. Et Manchester United réalise l’exploit de maintenir son leadership sans avoir participé à la Champions League !

Enfin, du côté français, seul le PSG se hisse au sein du top 20. L’Olympique Lyonnais parvient tout de même à se classer au… 21ème rang avec un chiffre d’affaires hors transferts à hauteur de 198,3 M€.

Pour consulter le rapport Football Money League : https://www2.deloitte.com/uk/en/pages/sports-business-group/articles/deloitte-football-money-league.html

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer